• Adonis des Pyrénées

    La vallée d'Eyne, dans les Pyrénées Orientales, est un des très rares endroits où on peut rencontrer l'Adonis des Pyrénées (Adonis pyrenaica, famille des renonculacées, plante protégée).

     

    Vallée d'Eyne

    Il s'agit d'une plante de petite taille (10-30 cm), aux feuilles très divisées, qui pousse dans les éboulis rocheux vers 2000 m d'altitude. Elle est remarquable par sa corolle d'un beau jaune d'or, comprenant au moins une dizaine de pétales, ovales, avec une extrémité très légèrement pointue.

    Adonis des PyrénéesAdonis des Pyrénées

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Dans le même environnement on rencontre une autre fleur de la famille des renonculacées, elle aussi jaune, de taille comparable, avec des feuilles moins divisées : il s'agit de la pulsatille soufrée (Pulsatilla alpina, subs apiifolia), d'un jaune plus clair, avec seulement 5 ou 6 pétales. Si ce n'est pas une plante très répandue, elle est néanmoins beaucoup moins rare que l'Adonis, et on la rencontre à haute altitude dans la plupart des autres vallées du Capcir et de Cerdagne, notamment dans le Val de Galbe. Après la floraison, son inflorescence se transforme en un plumet qui ondule au vent, ce qui est à l'origine de son nom.

    Pulsatille soufréePulsatille soufrée

     

     

     

    Partager via Gmail

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :