• Angoustrine, Sant Marti d'Envalls

    Pour ce traditionnel séjour hivernal en Capcir nous avions bien sûr prévu des sorties en raquettes. Mais le redoux est passé par là et, s'il y a bien de la neige sur les cimes (et sur les pistes de ski, mais c'est une autre histoire), pas un centimètre en dessous de 2000 m. C'est donc pour une randonnée "traditionnelle" que nous nous rendons au village d'Angoustrine, en Cerdagne.

    Nous nous garons au bord de la route après le pont sur la rivière et en suivant des balises jaune et rouge nous entamons une montée plutôt raide vers la chapelle Saint-André perchée sur un éperon rocheux qui domine le village.

     

    C'est un bel édifice roman qui date du XI ème siècle, d'une touchante simplicité: une nef unique, des murs en pierres brutes, un chevet semi-circulaire décoré d'arcatures aveugles, un beau portail bordé de plusieurs linteaux et orné de chapiteaux sculptés, un clocher mur  (plus ICI ).

    Chapelle Saint-AndréChapelle Saint-André

     

     

     

     

     

     

     

     

       Passer le pointeur sur les images pour voir les légendes. Cliquer sur les images pour les agrandir

    Chapelle Saint-André, le portailChapelle Saint-André, l'abside

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nous partons ensuite sur un chemin à peu près horizontal jusqu'à un oratoire au dessus de Villeneuve-des-Escaldes. Là nous quittons le balisage pour entamer une longue montée en écharpe sur le flanc Ouest de la montagne. Le vieux chemin pastoral qui traverse d'anciens champs limités par des murets et des terrasses bâtis avec de gros blocs de granit laisse place, après un réservoir, à un sentier plus pentu qui serpente entre les bosquets de noisetiers et les buissons de genièvre.

    Le beau chemin caladé en direction des EscaldesL'oratoire où nos entamons la montée

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Vers l'Ouest, le village de Dorres et la Chapelle ND de BellocLe sentier de montée à l'Abri de Nartigues

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nous arrivons à l'abri de Nartigues qui est un lieu de pique-nique idéal. Ses environs immédiats sont un belvédère de choix

    L'abri de NartiguesPanorama vers le Sud-Est

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Vers le SudVers le Sud-Ouest

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nous continuons vers le Nord jusqu'à la piste qui descend au milieu d'une belle forêt de bouleaux à la Chapelle Sant Marti d'Envalls qui a une structure analogue à celle de Saint-André : nef unique, clocher mur, abside semi-circulaire. A l'intérieur on remarque le dallage en gros blocs et surtout l'escalier qui monte à la tribune, grossièrement taillé dans deux troncs d'arbres.

    San Marti d'EnvallsDescente au milieu des bouleaux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    San Marti d'Envalls : l'escalierSan Marti d'Envalls

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Entretemps le soleil s'est levé et c'est sous un ciel presque bleu que nous continuons vers le Nord sur le sentier qui conduit aux Bouillouses en longeant le ruisseau d'Angoustrine. Après avoir traversé un plateau où subsistent de nombreuses clôtures et un orri nous arrivons à une prise d'eau où nous pouvons traverser la rivière et entamer le retour en longeant vers l'aval la conduite forcée.

    Le long du ruisseauUn petit pont formé de deux énormes dalles

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le plateauL'orri

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La prise d'eauSan Marti d'Envalls depuis le chemin du retour

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Une piste descend vers le fond de la vallée et peu avant d'atteindre le bord de la rivière il ne faut pas rater le départ d'un sentier discret, balisé de marques jaunes, qui permet de rester en rive gauche. Il traverse d'anciens champs cultivés et des bosquets de noisetiers sauvages ou redevenus tels. Au niveau d'un parc de loisirs en sommeil en cette saison le sentier continue mais nous sommes "aspirés" par d'autres marques jaunes qui nous font descendre le long de la conduite forcée et qui balisent en fait l'accès au parc de loisirs. Nous traversons la rivière et continuons la descente sur la route que nous abandonnons au premier lacet pour un bon chemin qui nous ramène au village. A l'arrivée une belle balade d'environ 12 km et 400 m de dénivelé.

     Ce cairn remarquable évite de rater le sentierDescente au milieu des anciens champs

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les hellébores fétides (Helleborus fœtidus, famille des renonculacées) fleurissent couramment en hiver, parfois même sous la neige. Nous en avons rencontré des touffes bien vertes tout le long de la randonnée.

    Hellébore fétide

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Mercredi 26 Février à 20:49

    Oh la la, que de souvenirs pour moi ! Angoustrine où j'allais très, très souvent, les Bouillouses ... magnifique lac où nous avons randonné il y a 5 ou 6 ans en hiver avec des raquettes ! Et oui, c'est la Catalane qui pleurniche ... Mais en septembre prochain, je vais retourner au pays et j'ai prévu de belles randos ! Bisous.

      • Jeudi 27 Février à 18:20

        Même par internet, l'air du pays c'est toujours un peu émouvant.

        Amitiés

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :