• Estérel : les nénuphars du lac d'Aubert

    Le mois de Juin est celui de la floraison des nénuphars. Sur le lac Canetti ( ICI ) il n'y avait que quelques plantes, mais il est bien connu que plusieurs lacs de l'Estérel abritent des colonies importantes. C'est le cas du lac d'Aubert, près du col de Bellebarbe (en fait ce lac n' a pas de nom sur les cartes mais comme il se trouve au pied du col d'Aubert il est souvent ainsi nommé par les randonneurs).

    Il existe plusieurs façons de l'atteindre. Notre balade de ce jour n'étant qu'une mise en jambes matinale avant une sortie "mer" du côté d'Agay, nous avons choisi la plus facile : départ du col de Bellebarbe sur la piste du col du Mistral puis remontée du vallon du Gratadis jusqu'au lac : une affaire d'environ 4 km aller-retour et seulement 50 mètres de montée.

    Estérel : les nénuphars du lac d'Aubert

    Le sentier qui démarre dans un virage de la piste est en bon état et, confort appréciable par cette chaude matinée, il est partiellement ombragé par des grands chênes-lièges et des eucalyptus.

    Depuis le Pont du Gratadis, le ruisseau éponyme qu'on va remonter jusqu'au lacVue vers l'aval. Au fond le Rastel d'Agay

     

     

     

     

     

     

     

    Passer le pointeur sur les images pour voir les légendes. Cliquer sur les images pour les agrandir  

    Peu avant de quitter la piste pour le sentier. Au fond, le pic du Perthus OrientalArrivée au lac

     

     

     

     

     

     

     

     

    A l'arrivée au lac, pas de surprise, les fleurs sont bien là, et en nombre. Nous parcourons tranquillement et en détail la rive Nord, longée par le sentier qui continue vers le col d'Aubert. En aval, côté Ouest, les fleurs sont rose intense.

    Colonie de nénuphars rosesLes mêmes, au zoom

     

     

     

     

     

     

     

     

    Un peu plus loin, toujours en rive Nord,  une colonie plus petite affiche des fleurs d'un superbe rose tendre.

     

    Le lac depuis la rive NordLa petite colonie de nénuphars roses

     

     

     

     

     

     

     

     

    Zoom sur une fleur

    Enfin, sur la rive opposée (Sud), les fleurs sont en majorité blanches avec quelques touffes jaune clair ou crème (vanille). Malgré plusieurs tentatives nous n'avons pas pu traverser le ruisseau pour rejoindre cette rive d'apparence dégagée. Les épais buissons de ronces qui encombrent le lit ne sont fendus que par de rares traces de sangliers, impraticables pour un randonneur.

    Nénuphars blancs

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ces fleurs sont plutôt jaune très clair (ça se voyait mieux sur place qu'en photo)

    Avec un peu plus d'ambition nous aurions pu continuer jusqu'au col d'Aubert et rentrer par le flanc ou le sommet du pic du Baladou. Mais après un dernier regard au lac, le retour s'effectue par le même chemin que l'aller dans le vallon du Gratadis.

    Dernier regard au lacEn descendant le vallon du Gratadis. Au fond, la silhouette caractéristique du massif du Cap Rouc

     

     

     

     

     

     

     

     

    Et la voiture retrouvée, direction les rochers rouges et les criques du bord de mer pour la suite de la journée... Juste quelques cartes postales :

    La côte au pied du rocher Saint-Barthélémy et du pic du Cap RouxLa Calanque du Petit Caneiret

     

     

     

     

     

     

     

     

    Rochers rougesLa pointe du Petit Caneiret

     

     

     

     

     

     

     

     

    Au fond, le Dramont

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Jeudi 24 Juin à 18:16

    Merci, merci pour tes photos, tes cartes postales plutôt ! Superbes.. Je me suis régalée de te suivre. Alors bisous et bonne fin de journée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :