• Etape à Alet

    Fuyant la canicule varoise et choisissant de rejoindre le Capcir et sa fraîcheur par la vallée de l'Aude (plutôt que par celle de la Tet, plus fréquentée ), nous décidons d'en profiter pour visiter la cité médiévale d'Alet, une dizaine de kilomètres au Sud de Limoux.

    Alet a été au moyen-âge le siège d'une abbaye puis d'un évêché prospères. Après avoir été ruinée par les guerres de religion puis la Révolution la ville retrouve au XX ème siècle une certaine notoriété avec l'exploitation des eaux minérales de sa source (thermalisme -Alet les Bains- et eau en bouteilles, cette dernière activité depuis 1886, une des plus anciennes de France). Malheureusement la commercialisation de l'eau d'Alet cesse en 2011. Contournée par le tracé moderne de la D118, la cité d'Alet est désormais un village thermal de moins de 450 habitants mais qui donne beaucoup à voir à ceux qui acceptent de faire le court détour sur la rive droite de l'Aude.

    Notre visite commence par celle des ruines de l'abbaye. On découvre d'abord l'extérieur de l'abside romane, originale avec son plan à 5 pans , ses contreforts prolongés par des colonnes dotées de chapiteaux de style corinthien. Lui faisant face, un élément de style gothique, seul survivant de l'ensemble qui a entouré, aux XIII et XIV èmes siècles, le choeur roman.

    Le choeur romanAbsidiole gothique

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Rappel : passer le pointeur sur les images pour voir les légendes. Cliquer sur les images pour les agrandir

    On pénètre ensuite dans la nef, dont il reste l'essentiel des murs, quelques piliers très massifs, une partie de la tribune Nord et des vestiges des deux clochers (un étage au Sud et un seul mur au Nord). Vu de l'intérieur l'abside romane exhibe ses riches décorations qui en font une pièce d'un intérêt exceptionnel.

    Le mur sud de la nefl'intérieur du choeur roman

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Vers le nord, on trouve les restes de la salle capitulaire, et, au passage, quelques beaux chapiteaux.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pour la suite de la visite, on rejoint la porte Cadène, sur les remparts qui entouraient la ville, au Nord, puis, par les rues Cadène et Calvière, la porte Calvière, au Sud. De nombreuses maisons pittoresques, à colombages, à encorbellements, avec des fenêtres à meneaux, ... agrémentent cette traversée.

    Etape à Alet

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Une inscription intéressante sur une maison à côté de la porte CalvièreLe mur nord de la nef

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    On termine dans le parc de l'hôtel de l'Evêché, orné d'arbres superbes. Une partie de ce parc occupe l'emplacement de l'ancien cloître et on y a une belle vue sur le mur Nord de la nef et sur les restes du clocher Nord.

    Un hêtre plus que centenaire

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Voilà. Si vous passez dans la vallée de l'Aude, n'hésitez pas. Alet mérite vraiment la visite.

     

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Pierre L
    Jeudi 3 Août à 20:53

    Je vois que vous êtes dans les Pyrénées, c'est super!

    Il y a un Alet près de Grenade/Garonne, chez moi, un Alet qui est un lieu de pélérinage, à Montaigut/Save exactement, il y a peut-être un rapport...

    Amitiés à tous les deux,

    Pierre L.

      • Vendredi 4 Août à 08:48

        Salut Pierre,

        Le nom "Alet" viendrait du latin "electus" ("lieu choisi"). Il est très probable qu'il puisse y avoir de tels lieux-dits en plusieurs  régions, sans qu'il y ait de lien direct entre eux. Mais sait-on jamais?

        Bonne suite de vacances

        PB

    2
    François
    Vendredi 4 Août à 13:52
    Beau village en effet! Il ne manque plus au Grand de nous signaler les bonnes tables pour concurrencer sérieusement Michelin.
    Au passage, je note que nos chers députés sont des "Alets"...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :