• Grimaud, le pont des Fées, le Mont Roux

    Grimaud est un très joli village perché sur une colline d'où il domine l'embouchure de la Giscle et le Golfe de Saint-Tropez. En saison et en des temps normaux, une foule de visiteurs s'y pressent. Dans les conditions présentes, sous un beau soleil hivernal mais avec un fort mistral, nous ne rencontrerons personne sur ce circuit qui associe la visite du village à une incursion forestière et panoramique jusqu'au sommet du Mont Roux.

    Parmi de nombreuses possibilités nous avons choisi le très agréable parking qui se trouve en dessous de l'Église Saint-Michel.

    Un entrelacs de petites rues en pente et d'escaliers nous conduit au château qui coiffe le sommet de la colline.

    L'Église Saint-MichelLa Mairie

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

       Passer le pointeur sur les images pour voir les légendes. Cliquer sur les images pour les agrandir

    Un passage voutéLa maison aux Arcades

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Une des nombreuses fontaines du villagePanorama en montant au château

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    En fait, du château dont la construction s'étale du XI ème au XVII ème siècle, il ne reste que des ruines restaurées et aménagées. L'appareil de construction, fait de blocs bruts, contraste avec les récentes pierres de serpentine verte parfaitement taillées qui bordent certaines ouvertures. Le vent est ici déchaîné et il est difficile de tenir debout sur les terrasses !

    Les remparts vus depuis le châteauUne tour ronde

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Un donjon ?Le moulin Saint-Roch et le Mont Roux depuis une terrasse du château

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nous quittons le château vers le Nord pour rejoindre la Chapelle Saint-Roch, humble édifice bien entretenu, puis le moulin éponyme, lui aussi complètement rénové et superbe sur son promontoire.

    En quittant le châteauLa chapelle Saint-Roch

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le moulin Saint-RochLe moulin Saint-Roch

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nous descendons ensuite sur un chemin rocailleux puis sur un sentier plus agréable en sous-bois dans le vallon où coule la rivière la Garde. Nous remontons un moment son lit où l'alternance de replats et de chaos de rochers est typique des rivières des Maures. Nous passons à l'incontournable "pont des Fées" qui, outre sa fonction normale, servait aussi d'aqueduc pour amener au village l'eau d'une source située sur le Mont Roux.

    Le pont des FéesLa canalisation de l'aqueduc était entourée de tuiles et de tubes de terre cuite

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La GardeLa Garde

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nous remontons vers le carrefour qui se trouve à l'entrée Ouest du village et suivons la piste des Vernaques qui est en fait une route asphaltée. Après avoir traversé la Garde sur un radier nous prenons la piste de l'Oratoire puis rapidement sur la droite une piste plus sauvage qui monte vers le Mont Roux. La pente est par moments assez rude mais l'orientation et la couverture de beaux chênes-lièges nous abritent enfin du vent toujours aussi violent. Un peu sous le sommet une clairière face au golfe de Saint-Tropez est un lieu idéal pour la pause pique-nique.

    Montée sous les chênes-liègesBaignoire pour sangliers

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La vue depuis le coin pique-niqueZoom sur saint-Tropez

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nous retournons ensuite sur le chemin qui descend vers le Sud, face au village. Quand il arrive au débouché de la vallée on croise une ancienne construction entourée de vieux oliviers et mûriers, puis on arrive à un gué flanqué d'une passerelle .

    Vers Port-Grimaud et Saint-TropezVers le village

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le moulinAu fond de la vallée

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ruines et mûriersOlivier centenaire

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le chemin du pré Saint-Michel - à nouveau une route asphaltée - nous monte à l'extrémité Est du village. Après une dernière flânerie dans ses vieilles ruelles nous retrouvons le parking de l'Église au terme d'une très jolie balade d'environ 9 km et 400 m de dénivelé.

    Une fontaine majestueuseEt une autre plus discrète  mais plus charmante

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Et voilà, le circuit est bouclé

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Vendredi 15 Janvier à 09:26

    Ton billet m'a rappelé de beaux souvenirs ! Nous sommes allés plusieurs fois à Grimaud, et toujours avec autant de plaisir. Merci pour ce beau rappel et bisous.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :