• La Badine, Cap de l'Estérel (Kayak)

    Il est toujours impossible de randonner dans les massifs forestiers, même au Nord du département, mais il nous reste fort heureusement la mer, pour autant que le vent le permette. C'est le cas aujourd'hui, et, à 9h, nous prenons possession de notre kayak à la plage de la Badine, à l'extrémité Sud-Est du tombolo de Giens.

    Encore peu de monde sur la plage, un peu plus sur l'eau. On est en Juillet, il faut faire avec, mais en fait, après quelques centaines de mètres, nous ne croiserons plus, à l'aller comme au retour, qu'un ou deux bateaux de plongeurs et quelques kayaks et paddles.

    La Badine, Cap de l'Estérel (Kayak)

    Rappel : passer le pointeur sur les images pour voir les légendes. Cliquer sur les images pour les agrandir

     

    Nous tirons à peu près droit vers la pointe de la Badine, laissant le rase-côte pour le retour.

    La plage de la Badine est encore presque déserteOn passe devant la plage de la Baume

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Tout près de la Pointe, une grotte s'ouvre dans les rochers. Nous nous en approchons, mais elle est très peu profonde, rien à voir avec celles de la calanque du blé, sur la côte Ouest de la presqu'île ( ICI ).

    La côte de la pointe de la BadineZoom sur l'ouverture de la grotte (on devine des marches taillées dans la pierre pour y accéder depuis le sentier littoral)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Passée la pointe, on découvre le cap de l'Estérel. La côte est désormais plus sauvage. Nous repérons une belle crique dotée d'une petite plage où nous nous promettons de nous arrêter au retour.

    La pointe de la Badine et au fond le cap de l'Estérel"Notre" plage

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Arrivés près du cap, nous passons dans l'étroit chenal entre la côte et l'îlot qui la prolonge, pour arriver dans la Grande Passe entre la presqu'île de Giens et Porquerolles.

    L'îlot qui prologe le cap de l'EstérelLa passe entre l'îlot et la côte

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nous nous contentons de contourner l'îlot pour retourner sur "notre plage", encore déserte (heureusement, ce n'est qu'au moment de notre départ que deux couples de baigneurs sont arrivés à pied depuis le sentier littoral, au prix d'une descente un peu acrobatique dans les rochers). La plage est belle, l'eau est bonne, le bain super.

    Kayak sur la plageVue sur le Cap de l'Estérel

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Au fond, le cap BénatLa Badine, Cap de l'Estérel (Kayak)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nous continuons notre route, cette fois en longeant d'un peu plus près la côte. Par endroits, il y a très peu d'eau, nous pagayons dans les posidonies , mais, avec un kayak, ça passe sans problème.

    Classique exercice de style: le gabian sur le rocher

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Sur le sable, l'eau reprend une belle teinte turquoiseOn rase les posidonies (au fond à droite, le début de la plage de la Baume, très occupée à cette heure)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Retour à la base après un peu moins de 5 km et un peu plus de deux heures d'une promenade bien agréable.

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :