• La Navicelle, la Gavaresse

    Pour une fois, au lendemain d'un déluge, nous n'allons pas à la rencontre des sources et cascades ( ICI ou LA ) et nous avons plutôt choisi une balade littorale où le vent a dû rapidement ressuyer les sentiers.

    Départ au bout de la route qui conduit au domaine viticole de la Navicelle, au Pradet.

    La Navicelle, la Gavaresse

    Rappel : passer le pointeur sur les images pour voir les légendes. Cliquer sur les images pour les agrandir

     

    Nous allons souvent sur ce massif de la Colle Noire mais la variété des sentiers permet de ne jamais faire exactement le même circuit.  Aujourd'hui mon intention est de passer par le petit lac au Nord-Est de la colline puis de rejoindre la crête au fort de la Bayarde. D'habitude on suit la piste jusqu'à une vigne sur la droite qu'on longe ensuite vers le Sud-Est mais c'est désormais impossible. La vigne est clairement identifiée comme un terrain privé et le propriétaire, présent sur les lieux, nous le confirme sans ambigüité. Donc demi-tour jusqu'au sentier qui monte directement sur la crête entre la Colle Noire et le Fort de la Bayarde. La carte suggère qu'on pourrait aussi prendre le chemin carrossable qui part du premier virage de la piste; il se prolonge par un étroit sentier qui arrive au lac, mais je ne veux pas risquer une nouvelle déconvenue et on verra une autre fois.

    Au début on monte sur des cailloux et des rochers qui heureusement ne sont pas glissants puis en sous-bois sur un terrain plus confortable. Une fois sur la piste en balcon vers le Sud les vues sur le Golfe de l'Almanarre sont toujours aussi belles.

    La piste du départDe là on peut contempler le Paradis. Quel programme !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Vue vers l'Ouest peu avant notre demi-tourFin de la montée en sous-bois

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ici on prend à gaucheLa baie de  l'Almanarre. Au fond, les trois îles d'Or

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nous suivons cette piste vers l'Ouest et la quittons sur la gauche pour un chemin en légère descente. Au premier carrefour il faut prendre la sente la plus à droite qui monte une dizaine de mètres en sous-bois puis débouche sur un étroit sentier en balcon qui mène au col de la Mine, d'abord à travers un maquis bas qui se reconstitue après les incendies puis au milieu des anciennes restanques où, sécheresse estivale aidant, on ne trouve pas encore de trace des anciennes cultures de fleurs ( ICI ).

    A notre gauche, la presqu'île de GiensEt à notre droite, plus haut, le Fort de la Gavaresse

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Au col de la Mine nous prenons l'ancienne voie ferrée puis un sentier sur la droite qui nous conduit, après une halte pique-nique sur une terrasse rocheuse qui a malheureusement perdu dans l'incendie de 2005 les quelques pins qui l'agrémentaient, au fort de la Gavaresse. Toujours des vues panoramiques, et,  cette fois, aussi vers l'Ouest, la rade de Toulon et le Cap Sicié.

    Du coin pique-nique, vers la rade de ToulonDu coin pique-nique, vers le cap Sicié et la presquîle de Saint-Mandrier

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Du fort de la Gavaresse, la presqu'île de Giens ....... ou un gros lézard endormi ?

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La route puis une piste ramènent au parking après 8 km et 250 m de dénivelé.

    Une petite balade sympathique au cours de laquelle les quelques fleurs rencontrées (inules visqueuses, asters âcres et chicorées sauvages pour l'essentiel) n'ont malheureusement pas encore eu le temps de profiter des pluies récentes pour être présentables.

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :