• La route des Gorges de l'Ardèche

    A l'occasion d'une rencontre familiale couplée avec la visite de la Caverne du Pont d'Arc (réplique de la Grotte Chauvet), nous avons parcouru la route des gorges de l'Ardèche, de Saint Martin d'Ardèche à vallon Pont d'Arc. A cette époque, c'est encore un paradis, pratiquement aucune voiture sur la route, pas un kayak sur la rivière.

    Seul bémol, un ciel un peu voilé qui n'offre pas les vues les plus nettes sur les paysages. Mais bon, en  route pour les 11 belvédères et balcons visités en un peu plus de deux heures et 30 km.

    Les Gorges de l'Ardèche (partie Est)

    Rappel : cliquer sur les images pour les agrandir

     

    Première halte au premier méandre,  dominé par le Belvédère du Ranc Pointu.

    Belvédère du Ranc Pointu, vers l'amontBelvédère du Ranc Pointu, vers l'aval

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Haltes suivantes au Grand belvédère, d'où on découvre la vallée jusqu'à la plaine, et au Balcon de la Rouvière

    Du Grand Belvédère, vers l'avalDu balcon de la Rouvière, vers l'amont

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    On arrive ensuite au méandre de la Maladrerie des Templiers. Depuis le XIXème siècle, il était plus ou moins admis que les ruines des bâtiments qui sont sur les hauteurs à l'intérieur du méandre étaient celles d'un hôpital où les Chevaliers se remettaient de leurs épreuves des Croisades, mais les fouilles et les études récentes semblent démentir cette hypothèse ( ICI ).

    Balcon de la Maladrerie, vers l'amontBalcon de la Maladrerie, zoom sur les ruines

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Balcon de la Maladrerie, le méandreBalcon de la Maladrerie, le méandre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le Balcon des Templiers, puis le Belvédère des Templiers donnent d'autres vues sur ce superbe méandre.

    Balcon des TempliersBalcon des Templiers

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Belvédère des TempliersBelvédère des Templiers

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    On continue vers les quatre arrêts suivants. Les parkings sont vides, mais ils ne sont pas très grands et les bas-côtés de la route sont empierrés avec des blocs aux arêtes vives. A chaque arrêt, une colonne de section carrée en pierre donne le nom du lieu et des bornes plus basses, qui peuvent servir de siège, sont ornées de gravures se rapportant à la nature (animaux, plantes,...). Les parapets en métal vieilli sont tout neufs. Autrement dit, c'est très agréable pour ceux qui parviennent à stationner. En ce moment, ce n'est pas un problème, mais en haute saison ???

     

    La route des Gorges de l'Ardèche (partie Ouest)

    Rappel : cliquer sur les images pour les agrandir

     

     

    Balcon de GournierBalcon du Cros de l'Olivier

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Balcon d'AutridgeBelvédère du Serre de Tourre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    On termine la visite des gorges par l'arrivée au Pont d'Arc, où j'apprécie de pouvoir faire quelques photos sans la flottille de kayaks qu'on voit souvent sur les images de tourisme. A noter que pour passer de l'aval à l'amont de ce pont naturel, la route emprunte le lit d'un méandre abandonné de la rivière (la Combe d'Arc), qui était déjà abandonné il y a 36000 ans, à l'époque où les artistes préhistoriques décoraient la Grotte Chauvet dont l'ouverture donnait justement sur cette combe, tout près donc d'un des rares endroits où il est facile de traverser l'Ardèche.

    Le Pont d'Arc vers l'amontLe Pont d'Arc vers l'aval

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Je ne dirai rien de la Caverne du Pont d'Arc, sinon que c'est une réalisation exceptionnelle dont la visite est passionnante. Plus de renseignements, par exemple ICI .

    Il se trouve que les buis (Buxus sempervivens, famille des buxacées), omniprésents dans la garrigue qui couvre densément le plateau que nous avons traversé, sont en fleurs. Ce pluriel est en l'occurrence particulièrement pertinent car chaque arbre porte deux types de fleurs qui n'ont pas de pétale mais un calice à quatre sépales plus ou moins jaunes. Les fleurs femelles ont 3 styles courts et épais, les fleurs mâles 3 étamines. Chaque fleur femelle est entourée de plusieurs fleurs mâles et l'ensemble ("glomérule") se trouve à l'aisselle des feuilles.

    Fleurs de buis

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    DANGEARD
    Jeudi 16 Mars à 16:46

    J'ai eu l'occasion de descendre l'Ardèche en canoë. C'est une très belle balade facile. Il faut une journée.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :