• Le Cannet des Maures : les lacs Canetti (Colbert) et de Badelune

    A l'orée de la plaine des Maures, tout près du Cannet, ces deux lacs semblent constituer un bon objectif pour une balade de la matinée, courte et facile.

    Comme il est indiqué  dans le circuit proposé  par "Cœur du Var Tourisme" nous partons du parking qui se trouve à l'entrée de l'ensemble sportif de l'aire du Recoux, tout près de la sortie de l'autoroute.

    En une centaine de mètres nous gagnons le Réal Martin, affluent de l'Aille et nous suivons sa rive gauche, dans une ambiance verdoyante et fleurie. Nous sommes sur la piste de la Boudrague qui relie le Cannet des Maures au lac des Escarcets.

    Au bord du Réal MartinAu bord du Réal Martin

     

     

     

     

     

     

     Passer le pointeur sur les images pour voir les légendes. Cliquer sur les images pour les agrandir 

     Une ferme abandonnée. Au fond, le village du Vieux CannetPar endroits de superbes chênes bordent la rivière

     

     

     

     

     

     

     

    Ambiance printanièreAmbiance printanière

     

     

     

     

     

     

     

    La piste passe sous la route puis l'autoroute et arrive rapidement au bord du lac Canetti (qu'on appelle aussi lac ou étang Colbert). Il est tôt, il n'y a que quelques pêcheurs et ce ne sont évidemment pas eux qui vont troubler la tranquillité du lieu ...

    Arrivée au bord du lac CanettiLe lac Canetti

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le lac CanettiLe lac Canetti

     

     

     

     

     

     

     

    Nous continuons jusqu'au lac de Badelune. Peut-être faudrait-il y venir les nuits de pleine lune pour y contempler son reflet ? (dans le genre poétique, "badelune" me rappelle les "pescalunes" de Lunel qu'on soupçonnait d'avoir volé la lune pendant les nuits obscures où ils pêchaient les anguilles ...). Une bonne partie de sa surface est couverte par la jussie à grandes fleurs (Ludwigia grandiflora, famille des onagracées), plante aquatique invasive que les pêcheurs veillent à contrôler dans le lac Canetti. Le contraste entre le vert du lac et le rouge des terres et rochers environnants est superbe.

    Le lac de BadeluneLe lac de Badelune

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le lac de BadeluneLe lac de Badelune

     

     

     

     

     

     

     

     

    Jussie

    Au bord du chemin, les paliures "épines du Christ" (Paliurus spina-christi, famille des rhamnacées) , facilement identifiés  grâce aux quelques fruits à la forme caractéristique de chapeau chinois qui restaient sur certains arbustes , sont en fleurs.

    PaliureDétail des fleurs de paliure

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nous retournons vers le lac Canetti que nous contournons cette fois par le Nord.

    Retour au lac CanettiRetour au lac Canetti

     

     

     

     

     

     

     

     

    L'extrémité Ouest du lac

    On achève cette très agréable balade d'environ 6 km en reprenant le chemin de l'aller. 

    Pendant que nous longions le lac, au retour, quelques points rouges vers son extrémité attirent notre attention. Un coup de zoom et oui, ce sont bien des fleurs de nénuphars (Nymphea alba, famille des nymphéacées) que nous retournons illico admirer de plus près. L'espèce "sauvage" est en principe blanche, mais de nombreuses variétés cultivées et colorées ont été introduites dans beaucoup de pièces d'eau du département (Aurèdes, Estérel, ...).

    Zoom sur la station de nénupharsLes mêmes vus de près

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nénuphar

    Nénuphar

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Lundi 7 Juin à 16:40

    Encore une magnifique balade, courte, mais très belle que j'aurais bien aimé faire avec vous ! Tu as dû te régaler. Et les nénuphars, superbes, vraiment. Merci pour ce beau partage. Bisous.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :