• Le Pic de la Tossa (raquettes)

    Le Pic de la Tossa  est un magnifique belvédère d'où la vue porte sur la plupart des sommets de la région. En été on arrive pratiquement en voiture au sommet mais en hiver son ascension en raquettes constitue une agréable randonnée.

    On peut garer quelques véhicules à l'entrée de la route forestière où un panneau renseigne sur  la disponibilité du site qui est en effet un terrain de manœuvres militaires dont l'accès est bien entendu interdit (et dangereux) pendant les séances de tir. Un chasse-neige est passé sur la route mais, sauf en de rares endroits, il reste assez de neige damée pour en faire une piste facile et agréable.

    Le Pic de la Tossa (raquettes)

    Rappel : passer le pointeur sur les images pour voir les légendes. Cliquer sur les images pour les agrandir

     

    Le panneau qu'il vaut mieux consulter avant de décider de la balade

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    On commence par une traversée Nord-Sud face à la chaîne Carlit-Péric et quand le trajet s'oriente progressivement vers l'Est, on découvre le sommet du Cambre d'Ase.

    Vers l'OuestZoom sur le Cambre d'Ase

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Un peu plus haut, on coupe en neige vierge une grande boucle de la piste et on arrive sur un plateau qui héberge un pas de tir. Devant nous on découvre le sommet du Pic de la Tossa et vers le Sud et l'Ouest le panorama s'étend sur toute la Cerdagne.

    Le Pic de la TossaVue sur la Cerdagne

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Après le col de Brilles, toujours sur la piste enneigée et damée, on découvre vers l'Est le massif du Canigou, puis vers le Nord celui du Madres.

    Montée après le Col de BrillesMalgré le soleil, il fait froid et les pins sont ornés de stalactites de glace

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le massif du CanigouMassif du Madres derrière la vallée des Garrotxes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les dernières centaines de mètres pour atteindre le fort situé au sommet du Pic se font en neige vierge, profonde mais encore légère car il fait froid. Malheureusement, toute la plate-forme sommitale est maintenant un bosquet dense de pins et la vue y est restreinte. Un peu plus bas, nous trouvons un équipement militaire à la destination incertaine qui, dans sa clairière ensoleillée, constitue une APN particulièrement confortable.

    L'entrée du fort de la TossaDans le fort

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Dans le fortA la sortie du fort, on reprend nos traces

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La neige présente par endroits d'énormes cristaux qui scintillent au soleilNotre confortable aire de pique-nique

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pour la descente nous empruntons l'itinéraire de l'aller, à l'exception du raccourci pour couper la boucle ce qui nous vaut de passer près de quelques cibles d'entraînement ignorées en montant. Entretemps, le ciel s'est chargé de nuages d'altitude et c'est sous un éclairage bien différent que nous revoyons tous les panoramas.

    En descendant, près du Col de BrillesZoom sur la vallée suspendue de Planès

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Vers la CerdagneZoom sur le Campcardos

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    On peut noter une particularité amusante à propos du pic de Campcardos illustré ci-dessus. Il est situé sur la frontière franco-espagnole au Nord de la Cerdagne, donc à droite de l'image précédente. Il y a encore quelques années, "Campcardos" était son nom français, "Puig Pedros" son nom espagnol (ou plutôt catalan). Il était crédité d'une altitude de 2905 m, ce qui en faisait le troisième sommet des Pyrénées Orientales, après le Carlit (2921 m) et le Puigmal (2910 m). Aujourd'hui, il n' a pas changé en France, mais en Espagne, il est devenu le "Puigpedros de Campcardos" et il a gagné 9m (2914 m) ! Il est vrai qu'il y a de nombreux "puigpedros" (pic rocheux), quant à l'altitude ???

    Une cible sur le champ de tirRetour en Capcir

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    A l'arrivée, ce parcours autour du Pic de la Tossa nous a fait marcher 9km pour un peu plus de 250 m de dénivelé.

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Labit.P
    Lundi 26 Février à 17:38

    yes Ce soir, neige à Toulon, mais pas si belle...

    2
    Duthu
    Lundi 26 Février à 21:44

    Pierre, tu es génial! Tu as même pensé à l'échelle des cristaux de neige!

    3
    DANGEARD
    Mardi 27 Février à 09:36

    C'est magique! 

    Mais même ici on peut faire de la raquette au pied de l'immeuble. Y'a plus de saison.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :