• Le pic de Perafita

    Le temps n'est pas aux randonnées.  Je vais donc continuer à faire appel à quelques balades effectuées avant l'existence de ce blog et jamais reprises depuis. C'est pour moi de beaux souvenirs et ce sera pour vous, j'espère, un moment de distraction.

    En aval de la Cerdagne la frontière avec l'Andorre suit la ligne de crête qui borde au Nord la vallée du Sègre. Ces montagnes élevées mais au relief assez régulier sont sillonnées par de nombreuses pistes qui, l'hiver, desservent plusieurs centres de ski nordique et l'été sont bien utiles pour approcher les sommets. Après  la Tossa Plana de Lles (ICI) qui dépasse de peu les 2900m, voici aujourd'hui le pic de Perafita, plus modeste mais bien situé à l'extrémité Ouest de la chaîne, dominant les vallées d'Andorre.

    Pour rejoindre en voiture le départ il faut prendre juste après Martinet en venant de Puigcerda la route de Lles puis la piste du centre de ski de Cap de Rec, dépasser le refuge de Pradell jusqu'au refuge des Pollineres, petit abri entouré d'une zone de pique-nique comme on en trouve beaucoup dans les Pyrénées catalanes.

    Le pic de Perafita. En pointillés violets, la variante prévue mais abandonnée à cause du vent

     

    Nous partons sur le bon sentier qui longe le ruisseau qui descend des lacs de la Pera au milieu d'une agréable verdure.

    Les PollineresLe long du ruisseau

     

     

     

     

     

     

     

     

     Passer le pointeur sur les images pour voir les légendes. Cliquer sur les images pour les agrandir 

    Le long du ruisseauUne petite cascade

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nous rejoignons la piste un peu avant le petit étang de la Pera et gagnons le refuge, fermé à cette époque-là.

    Arrivée sur la piste, face au pic de PerafitaAu bord de l'"Estany petit"

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le refuge des lacs de la PeraDepuis le refuge, vue sur l'Estany Petit

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Derrière le refuge nous prenons le GR 11 vers le port de Perafita.

    On domine le refugeEn face le pic  Monturull

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Sur le GR vers le port de PerafitaAu port de Perafita, vue vers le Nord

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nous continuons jusqu'au sommet en suivant au mieux la crête sur un terrain caillouteux mais sans difficulté. Pendant tout ce parcours nous avons des vues lointaines sur les vallées et les cimes andorranes. Dans l'alignement de la vallée de la Massana, tout au fond, se détachent les sommets caractéristiques de la Pique d'Estats (3144 m) et du pic de Montcalm (3077 m), premiers "plus de 3000"  depuis la Méditerranée.

    Vue vers l'EstVers le NNO et la Pique d'Estats

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Au sommetDu sommet zoom sur la montée au Monturull

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Mon plan initial était de monter au Monturull puis de rejoindre le refuge par le Bassot de Claror. Mais le très fort vent rencontré depuis le Port de Perafita risque de rendre dangereux le parcours sur l'arête entre les deux sommets, très rocheuse et pentue. Nous retournons donc sagement sur nos pas et nous profitons d'un coin un peu abrité dans un repli pour faire la pause pique-nique.

    Zoom sur un lac côté andorranZoom sur le laquet au pied du port de Perafita

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Vers le SudVoilà d'où l'on vient

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    En vue de l'Estany Gran nous quittons le GR pour aller longer le lac puis, après être passés près du refuge, nous suivons comme à l'aller le ruisseau jusqu'à l'aire de repos des Pollineres, atteinte après environ 9 km et 600 mètres de dénivelé.

    Arrivée à l'Estany GranAu bord de l'Estany Gran

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Au milieu des premières bruyèresDernier coup d'œil à notre sommet

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Et, pour ne pas descendre en voiture par l'itinéraire du matin nous continuons dans le même sens sur la piste et nous retrouvons Martinet et la grand route en passant cette fois par Aranser, un autre beau village bien restauré.

    Aranser

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    DANGEARD
    Jeudi 2 Avril à 16:41

    Merci! Continue à nous faire rêver en ces temps d'immobilisme.

    2
    Jeudi 2 Avril à 19:00

    Magnifiques tes photos de mes Pyrénées Catalanes ! Merci, merci, cela m'a rappelé de beaux souvenirs, car toute jeune, je suivais mon père du côté de la Massana ! Bisous et bonne soirée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :