• Le tour du Donézan

    Le Donézan, ce petit morceau d'Ariège donnant sur la vallée de l'Aude, est un endroit idéal pour faire des randonnées dans une ambiance un peu différente de celle du Capcir. Après avoir parcouru la plupart des hautes vallées de la Bruyante et de ses affluents nous partons aujourd'hui pour une balade de village en village, à travers champs et forêts de feuillus, dans la partie "basse" (entre 900 et 1200 m) du canton.

    Nous laissons la voiture au village de Rouze, le moins élevé (autour de 1000 m), de façon à concentrer les montées dans la première partie du circuit.

    Le tour du Donézan

    Passer le pointeur sur les images pour voir les légendes. Cliquer sur les images pour les agrandir

     

    Nous commençons par suivre le sentier balisé du "Tour du Donézan" en direction du château d'Usson et nous le quittons juste après une passerelle sur la rivière de Quérigut pour prendre un autre sentier qui par quelques lacets nous conduit près du barrage et du petit lac du Rialet.

    Départ de Rouze, au bord de la BruyanteLe barrage du Rialet

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le lac du RialetOn reste en rive droite de la rivière de Quérigut

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Après le lac, laissant la rivière sur notre droite, nous prenons un chemin qui se perd un peu dans les champs avant de redevenir bien tracé, d'abord sur un muret de soutènement, puis entre deux rangées de pierres dressées magnifiques.

    Sur le cheminOn approche du village du  Pla

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Un vieux chemin superbeLe Pla et derrière, Artigues. Au fond, le col de Pailhères

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Un peu avant Le Pla, on rejoint le sentir balisé qui mène à Quérigut. Nous évitons de traverser le village en continuant sur le sentier, au milieu des prés qui viennent d'être fauchés, vers Carcanières.

     

    En montant vers QuérigutArrivée à Quérigut

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    En contre-jour, le château de QuérigutDans le cimetière, ce rocher dans lequel des marches ont été taillées jusquà la Croix

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Après le pique-nique au bord d'un champ, à l'ombre de quelques pins, nous atteignons ce nouveau village, aux maisons fleuries et pimpantes, sous un soleil écrasant qui rend un peu pénible la courte montée vers le col qui nous sépare du village du Puch

    A CarcanièresAu milieu des prés

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Maison fleurie à CarcanièresPeu avant Carcanières, les montagnes de la rive droie de l'Aude

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Alors que Carcanières était orienté vers l'Est et la vallée de l'Aude, Le Puch regarde les sommets du Donézan.

    Le PuchZoom sur les sommets du Donézan

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Après Le Puch et une nouvelle traversée en plein soleil mais heureusement sur un beau sentier en balcon, nous commençons une longue descente le plus souvent ombragée jusqu'au château d'Usson, près de 300 m plus bas. Comme il nous reste encore un bout de chemin pour terminer la balade, nous ne faisons qu'une courte visite au musée du patrimoine abrité dans les anciennes écuries du château. Il nous faudra revenir, d'autant que l'accueil y a été des plus sympathiques. A noter que nous y avons vu beaucoup de restes (une aile entière, les moteurs, des morceaux de fuselage ...) de l'avion militaire anglais qui s'est écrasé en Décembre 1944 sue le pic de la Camisette et que nous nous étions étonnés de ne pas trouver en plus grande quantité quand nous avions visité ce site ( ICI). Une histoire toujours émouvante.

    Le château d'UssonLa cocarde du Dakota

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    L'entrée du châteauLe château d'Usson

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le château d'UssonDu château, vue sur les gorges de l'Aude

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nous terminons le circuit sur le sentier botanique, en pente douce et à l'ombre de la forêt, et nous arrivons à la voiture après avoir parcouru 17 km et près de 500 m de dénivelé. Le Donézan est quelques fois qualifié de "Québec ariégeois" et c'est vrai que, toutes proportions gardées, ces épaisses forêts de hêtres, érables, chênes, merisiers, ... doivent donner à l'automne des images qui peuvent faire penser à la Belle Province.

    En cette saison et dans ce type de paysage on ne peut guère s'attendre à une profusion de fleurs sauvages. Mais, dans leur habitat favoris, à la limite des prairies et des sous-bois, quelques mauves musquées  (Malva moschata, famille des malvacées) ont éclairé la balade de leurs délicates corolles roses.

    Mauve musquée

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Dimanche 11 Août à 14:36

    Ah, l'Ariège, j'en pleure presque en écrivant mon commentaire. L'un des départements où nous allions le plus souvent et que nous adorions. Nous allions toujours dans la Vallée du Biros et nous "campions" à Bonac-Irazen, "notre village". Que de randos nous avons faites là-bas. Le camping-car installé près du lac, au calme, et après à nous les randos. Le cirque de la Plagne, le Valier, le Bethmale ... Mon mari adorait pêcher, et bien sur nous revenions toujours avec quelques truites. Mais depuis 8 mois, c'est fini, je n'y retournerai plus avec lui. Mais j'ai des amis là-bas, et je sais que j'y retournerai, mais sans lui, terrible. Amitiés.

      • Lundi 12 Août à 09:38

        Certains bons souvenirs peuvent malheureusement être aussi bien douloureux. Bon courage.

        Amitiés

    2
    Gilles
    Lundi 12 Août à 15:42

    C'est qui les furieux! Mais ous avez raison:c'est magnifique. 

    Ici pluie et soleil alternés mais à grande cadence.

    3
    Pierre L.
    Vendredi 16 Août à 21:56

    Bonjour aux pyrénéens; une semaine à Luchon en juillet malheureusement durement caniculaire...

    Amitiés,

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :