• Le Trapan et les mimosas

    Les mimosas étant très précoces cette année, il ne faut pas tarder pour aller les contempler dans un de leurs territoires favoris: autour du lac du Trapan, sur la route de Bormes...  les Mimosas, bien sûr.

    Court arrêt à Hyères pour prendre l'ami Michel, et nous voici rapidement au parking du Lac, juste avant la Halte de la Verrerie, sur la D98. Plutôt que la rive droite et sa route goudronnée, nous emprunterons cette fois la piste en terre qui longe la rive gauche, puis nous monterons sur la colline pour un retour par les crêtes qui dominent la Baie du Lavandou

    Mimosas au Trapan

    Nous commençons par un aller-retour sur une presqu'île dégagée par le faible niveau du lac, ce qui nous permet d'apercevoir un héron et une aigrette, trop rapides pour le photographe. Puis nous cheminons au milieu des mimosas abondamment fleuris et particulièrement odorants.

    Mimosas au TrapanMimosas au Trapan

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Peu avant le barrage, sur la gauche, un très discret départ de sentier. Celui-ci nous mène, par une rude montée, sur une piste que nous longeons vers la droite pour arriver à un col qui nous offre une belle vue sur la Baie de Hyères.

    Mimosas au TrapanLe départ du sentier ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    ... et son arrivée sur la pisteVue sur la baie de Hyères

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nous revenons sur nos pas, puis, après quelques centaines de mètres avec à notre droite la vue sur la mer, Brégançon, les îles, nous prenons une piste de crête vers le Nord qui nous ouvre cette fois alternativement des vues sur la Baie du Lavandou (à notre droite) et sur le lac (à notre gauche). Avec la chaleur ambiante (plus de 16 °C ) et le beau soleil, nous sommes  entourés de l'odeur caractéristique des cistes de Montpellier. Le mistral annoncé n'est pas au rendez-vous et les lointains sont très brumeux. Dommage pour les photos.

    Au bord de la route, au milieu des roches métamorphiques habituelles dans le massif des Maures (micaschistes?), un affleurement de quartz blanc rappelle  les célèbres "roches blanches" de la Garde-Freinet (ICI) - peut-être un peu moins brillant.

    La "roche blanche" devant les lointains de BormesVue sur le barrage

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Après un détour à la cote 132 pour un pique-nique agrémenté d'une belle vue vers l'Est, une brève descente nous ramène dans les mimosas et nous rejoignons le parking par la piste cyclable. Au total, 7,7 km et 200 m de dénivelé pour une balade abondamment parfumée et bien agréable.

    La fleur du jour est évidemment le mimosa (Acacia dealbata, famille des mimosacées).

    Mimosas au Trapan

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :