• Le Verdon à Baudinard : le lac et les gorges

    Nous profitons du beau temps d'une de ces dernières journées d'hiver pour aller retrouver le Verdon, cette fois près de Baudinard.

    Parking à Saint-Jaume en face d'un immense champ de lavande récemment planté.

    En ces lieux éminemment touristiques en saison il existe un grand nombre de sentiers balisés et nous partons sur celui qui monte vers la chapelle Notre-Dame de Baudinard. Après un début dans un beau sous-bois de chênes on arrive sur une portion plus dégagée en balcon sur le lac de Sainte-Croix, avec, en fond de panorama, les sommets si souvent aperçus dans nos balades varoises (Mourre de Chanier, Grand Margès, ...).

    Le champ de lavande juste après la plantationDébut du parcours en sous-bois

     

     

     

     

     

     

     

    Passer le pointeur sur les images pour voir les légendes. Cliquer sur les images pour les agrandir 

    On devine tout juste la présence du canyonOn aperçoit enfin le lac de Sainte-Croix

     

     

     

     

     

     

     

     

    La vue s'élargit ...... de plus en plus

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le lac, depuis Sainte-Croix (à gauche) à Bauduen (à droite)

    Nous traversons ensuite un plateau vers la Chapelle autour de laquelle se trouve une vaste aire panoramique de pique-nique, puis nous descendons doucement vers le Sud jusqu'à un oratoire qui domine le village. Il est dédié à un ou une "Sant Espero", difficile à identifier. "Espero" c'est l'espoir et on peut comprendre le besoin qu'on en avait en 1914, date de la dédicace.

    ND de BaudinardND de Baudinard

     

     

     

     

     

     

     

     

    Tout au fond, la Sainte-Baume et le Mont AurélienL'oratoire dédié à "Sant Espero"

     

     

     

     

     

     

     

    Nous retournons prendre le sentier qui descend vers Saint-Jaume et nous continuons en direction du belvédère qui domine le Verdon en aval du barrage. En chemin nous passons devant les restes - restaurés - d'une cabane de charbonniers et, plus loin, la reconstitution d'une meule qui servait à produire le charbon de bois.

    Cabane de charbonniersMeule à charbon de bois

     

     

     

     

     

     

     

     

    depuis le beivédère, le Verdon, le barrage, le lac et au fond le Grand Margès

    Le sentier descend ensuite au fond d'un vallon puis remonte sur l'autre versant et rejoint  un sentier de petite randonnée balisé en rouge et jaune. Celui-ci longe la rive gauche des gorges de Baudinard. Il est faiblement vallonné, bien tracé, plutôt confortable mais il ne donne qu'en de rares endroits vue sur la rivière trop encaissée.

    Le sentier vers le belvédèreRemontée sur la crête

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Une grotte dans la paroi de la gorgeVue sur le Verdon

     

     

     

     

     

     

     

     

    Vue sur le Verdon

    Après une pause pique-nique près d'un beau point de vue nous poursuivons un moment mais, ne trouvant pas le sentier (en pointillés sur les cartes) prévu pour notre retour nous revenons sur nos pas et prenons le large chemin, bien visible lui, qui part plein Sud. Il monte en pente douce et assez vite on peut découvrir, vers le Nord-Est, sous un ciel plombé mais aussi quelques rayons de soleil, les  sommets de la rive droite des gorges du Verdon.

    Vers le Nord-Est

     

    Vers l'Est-Nord-Est

     

    Le chemin nous ramène au parking peu avant lequel il traverse une aire dédiée à l'industrie du charbon de bois, près des restes de quelques fours en tôle qui avaient remplacé au cours du XIX ème siècle les meules traditionnelles.

    Une cabane reconstruite qui abrite des panneaux didactiques sur l'industrie du charbon de boisUn four en tôle plutôt bien conservé

     

     

     

     

     

     

     

     

    À l'arrivée, environ 10 km et 350 m de dénivelé.

    Ce n'est pas vraiment celle que je pensais trouver là à cette époque, mais, avec quelques violettes,  c'est une des rares fleurs que nous ayons rencontrées  : un orchis qui malgré sa petite taille -moins de 10 cm- semble bien être un orchis de Hyères (Orchis olbiensis, famille des orchidacées).

    Orchis de Hyères ?

     

     

    Partager via Gmail

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 21 Mars à 07:06

    De beaux souvenirs pour moi, le Verdon et le Lac de Sainte Croix sont des lieux où nous sommes allés maintes fois, c'est magnifique. Bises et bon dimanche.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :