• Les Barres de Font Blanche, la Tête de Nige

    Au Sud de la plaine de Cuges, une suite de barres rocheuses et de falaises de calcaire fait face à la chaîne de la Sainte-Baume. En l'absence de mistral, c'est un agréable belvédère au sein d'une nature restée très sauvage. Aujourd'hui, ce circuit nous mène aux barres de Font Blanche, entre les falaises de Roquefort, à l'Ouest et les barres du Castellet et de Castillon, à l'Est.

    Le départ se fait à l'aire de loisirs de Font Blanche, sur la D3D qui va du Col de l'Ange à Grand Caunet.

    Les Barres de Font Blanche, la Tête de Nige

    Rappel : passer le pointeur sur les images pour voir les légendes. Cliquer sur les images pour les agrandir

     

    On suit le GR51 sur quelques centaines de mètres puis on tourne à gauche sur une piste qui longe la base des barres . On la quitte pour un sentier étroit qui descend dans le vallon de Carafa, blanc de givre, et qui remonte ensuite sur la piste pour atteindre, au pied des barres du Castellet, l'accès au domaine du Gros Driou.

    Sur la piste au pied des barresLe vallon de Carafa

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Feuilles de chêne kermès givréesAbri sous roche près du carrefour du Gros Driou

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Un peu plus haut, un sentier sur la droite monte vers la Tête de Nige. Son point culminant est atteint au bout d'un court lapiaz très chaotique dont la traversée demande un peu d'attention. Au sommet, au bord de la falaise, se trouve une belle plate-forme ombragée d'un pin d'Alep.

    Arrivée au sommet de la ête de NigeUn profond ravin sépare ce rocher du sommet de la Tête de Nige

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Vers le Nord, le poljé de Cuges et la chaîne de la Sainte-BaumeVers l'Est, que d'arbres, que d'arbres !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    On quitte ce joli belvédère pour rejoindre en descente la trace de la conduite de gaz que, par facilité, on longe sur environ 300m avant de prendre une suite de sentiers plus sympathiques pour arriver au sommet des Barres de Font Blanche. Le contraste entre le vaste pierrier dénudé de ce sommet et la terrasse exigüe et ombragée de la Tête de Nige est total, mais la vue est également très belle, et de plus elle s'ouvre vers le Sud où on découvre la mer du côté des baies de Bandol et de Sanary.

    Vers l'Ouest, Aubagne et le massif du GarlabanVers le Sud, zoom sur le massif du Cap Sicié et la mer

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Zoom sur le Pic de BertagneDepuis le Sud de la conduite de gaz, les dents de Roqueforcade et le Col de l'Espigoulier

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    A nouveau une piste puis un sentier et on retrouve le GR51 qui longe la ferme hippique de Font Blanche avant d'arriver au parking, après 10 km et 400 m de dénivelé.

    Chevaux en villégiatureUn tronc d'arbre mort dépouillé de son écorce par les champignons et/ou les insectes

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Labit.p
    Samedi 23 Décembre 2017 à 20:45
    Il me semble bien que cette "belle plateforme fut et sera certainement encore une belle APN
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :