• Les Borrels, la Font de la Truie

    Enfin, on peut marcher ailleurs que dans son quartier et c'est vers les Maures que nous n'avons pas visitées depuis plus d'un an que nous nous dirigeons aujourd'hui.

    Mais il subsiste encore des limites et, à un peu moins des 20 km fatidiques, c'est au parking du CRAPA des Borrels  (CRAPA = circuit rustique d'activités physiques aménagé) que nous nous arrêtons. Il y a du monde, mais nous allons éviter les aménagements, sur de simples pistes et sentiers nous serons plus tranquilles.

     

     

    Nous rejoignons le hameau, puis le départ de la piste du Surlier, au pied de la chapelle Saint-Lambert. Là démarre une montée soutenue vers la crête. Nous faisons quelques courts arrêts pour profiter des panoramas de plus en plus vastes vers le Sud, la Baie de Hyères et la vallée des Borrels. La transparence de l'air est très bonne et la vue porte jusqu'aux crêtes du sémaphore de La Ciotat (mais pas sur les photos, aveuglées par le bas soleil  de Décembre).

     Contre-jour vers la Baie de HyèresLa Chapelle Saint-Lambert

     

     

     

     

     

     

     

     

      Passer le pointeur sur les images pour voir les légendes. Cliquer sur les images pour les agrandir

    La vallée des BorrelsD'un peu plus haut, la Baie de Hyères avec au fond le tombolo et la presqu'île de Giens

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Près du sommet, vue sur la vallée des Borrels. Au fond à gauche, le Laquina, au dessus du Col de BabaouDernière vue sur la Baie de Hyères avant la descente sur la Font de la Truie

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Une fois au sommet, il faut continuer un court moment sur la piste puis prendre à gauche une trace peu visible qui s'élargit rapidement et plonge en forte pente vers le Nord. On dépasse un poste de chasse, on croise une piste puis on rejoint le fond du vallon. Le lit du ruisseau est à sec, pas une trace d'eau qui signalerait une éventuelle source et pourtant, vu le nom du lieu-dit ("Font de la Truie"), il devait bien y en avoir une ... , avant.  Nous passons devant un cabanon de chasse équipé de deux citernes modernes peu esthétiques, puis devant les ruines d'une ancienne ferme.

    Le cabanon des chasseursOn longe les ruines d'une ferme

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les ruines vues vers l'amontCouleurs d'automne pendant le retour

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Dans une période moins contrainte nous monterions peu après sur la droite pour rejoindre la piste de la Baisse des Contes qui descend ensuite en balcon, mais aujourd'hui le temps est mesuré et nous restons au fond du vallon jusqu'à rejoindre directement la route puis le parking. 6,5 km et 200 m de dénivelé pour cette première sortie, en espérant que cette fois rien ne viendra nous contrarier dans notre désir d'aller progressivement plus loin et plus longtemps.

     

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Samedi 5 Décembre 2020 à 07:59

    Et oui, cela fait du bien d'aller gambader un peu plus loin que le petit km auquel nous avions droit ! Belles photos ... Bises.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :