• Les carrières de Bibemus

    Inspirés par le film "Cézanne et moi", nous nous sommes enfin décidés à réaliser un projet plusieurs fois reporté : la visite, aux portes d'Aix-en-Provence, des carrières de Bibemus qui ont souvent servi de modèle au grand peintre.

    Nous avons fait plusieurs randonnées dans les environs, à partir du Tholonet (voir la dernière ICI) et j'ai cherché quelquefois à les coupler avec la visite à Bibemus, mais cette idée s'est toujours révélée difficile à mettre en œuvre. Donc, cette fois, pas de complication : nous sommes un peu avant 9h au parking des trois Bons Dieux, sur la route d'Aix à Vauvenargues, à attendre la navette qui va nous emmener avec 5 autres visiteurs  et notre guide vers les carrières. Un quart d'heure de route et nous voici à pied d'œuvre.

    Les carrières de Bibemus

    Rappel : cliquer sur les images pour les agrandir

    Dans l'entrée du site (abritée par d'anciennes galeries) nous écoutons d'abord quelques explications sur la géologie et l'exploitation de ces carrières : la roche ("molasse" de Bibemus) est une forme de grès calcaire qui doit ses couleurs rousses à la présence d'argiles. Sa formation date de la fin du miocène (-5 millions d'années). Elle a été exploitée depuis les romains et elle a été largement utilisée pour la construction ou l'ornement des bâtiments aixois - notamment les hôtels particuliers - jusqu'à la fin du XIX ème siècle.

    Nous entamons ensuite une marche d'environ 1,5 km au milieu des sites qui ont été occupés ou peints par Cézanne. Les photos ci-dessous en donnent un aperçu et vous trouverez plus d'images dans cette galerie.

    Première étape, une aquarelle (une reproduction des tableaux sur une plaque de céramique est incrustée dans le sol ou sur un rocher à chaque point remarquable). Évidemment, comme pour les tableaux suivants, depuis 120 ans, les pins ne sont plus les mêmes ni à la même place, mais le reste demeure ...

    Les carrières de BibemusLes carrières de Bibemus

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nous nous rendons ensuite au  Bastidon, loué par Cézanne pour lui éviter de monter à chaque visite tout son équipement depuis le Tholonet (il semble qu'il l'appelait son "cabanon", mais en Provence, une construction avec plusieurs rangs de génoises, comme celle-ci,  a le statut plus élevé de "bastidon", dixit notre guide).

    Le bastidonLe bastidon

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Et voici maintenant quelques tableaux et les sites correspondants :

    Les carrières de BibemusLes carrières de Bibemus

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les carrières de BibemusLes carrières de Bibemus

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les carrières de BibemusLes carrières de Bibemus

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Quant à ce dernier tableau, les premiers plans sont les mêmes que pour le précédent, et Cézanne lui a ajouté une Sainte-Victoire majuscule strictement invisible de cet endroit, mais qu'il pouvait largement contempler du voisinage de son bastidon... (toutefois bien plus petite, la photo ci-dessous est en effet prise avec un zoom de 4)

    Les carrières de BibemusLes carrières de Bibemus

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Au final, une très belle promenade d'une heure et demie, avec une guide à la fois agréable et intéressante. Cette balade ne peut pas être improvisée, car il faut retenir à l'avance la visite et la navette (une visite par jour, soir ou matin selon la saison, et pas tous les jours); voir  ICI .

     

     

     

     

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    couperose
    Dimanche 2 Octobre 2016 à 15:09

    organise nous cela à mon arrivée en décembre

    amitiés

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :