• Les Châtaigniers de Saint-Guillaume

    Le hameau de Saint-Guillaume, perdu dans un vallon des Maures, fait partie de la commune de Collobrières. On peut l'atteindre depuis le village, mais, plus facilement, on peut aussi y arriver depuis le Col de Babaou. C'est notre option de la journée.

    Une brève montée nous amène sur la crête que nous parcourons sur plus d'un km en passant par le sommet des Favettes pour rejoindre la piste au col qui domine le vallon de Saint-Guillaume, occupé par des plantations de châtaigniers bien entretenues

    Les Châtaigniers de Saint-Guillaume

     

    Le sentier sur la  crêteLa châtaigneraie

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nous allons vers la Chapelle, cachée dans un bosquet de chênes et inaccessible car  dans une propriété privée, et les plus vaillants poussent jusqu'au menhir de l'Avelan, sur lequel la gravure du nombre "1829" laisse planer plus qu'un doute sur son caractère préhistorique...

     

    La chapelleLe menhir de l'Avelan

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Tout le long du chemin, nous avons rencontré des troncs de châtaigniers "hors d'âge", aux dimensions et aux formes extraordinaires : voir ICI

    Nous descendons alors au hameau, le traversons en empruntant le " boulevard de la soif " et le quittons par une piste interdite aux " ROC ". J'imagine; compte-tenu de la réputation du village en matière de sangliers (sans faire de publicité, on y déguste d'excellentes daubes dans plusieurs de ses restaurants), qu'il s'agit des membres du " Rassemblement des Opposants à la Chasse " et il ne serait effectivement pas prudent pour eux de passer par ici après un séjour prolongé des chasseurs dans le Boulevard susdit ...

    La piste se transforme progressivement en un sentier qui nous amène sur la piste de la Rieille. Après un court détour pour profiter d'un joli belvédère, nous retournons prendre la piste de Valcros qui nous ramène au départ, après un parcours de 9,5 km (10,5 avec le menhir) et 300 m de dénivelé.

     

    Vue vers la mer. On devine à peine les Vieux salins d'HyèresVue vers le Sud

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Au second plan, le col où nous sommes passés pour descendre au hameauSaint GuillaumeLe vallon de Valcros. Au fond, on devine la presqu'île de Giens

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Dans cette ambiance très printanière bien qu'on soit en principe au cœur de l'hiver, aucun problème pour  trouver une fleur du jour. Ce sera par exemple la lavande des Maures (Lavandula stoechas, famille des lamiacées)

    Lavande des Maures

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :