• Les crêtes de Bormes, Landon, Barral, Pierre d'Avenon

    Le temps est magnifique en ce troisième jour d'hiver, avec un grand soleil, pas de vent et une atmosphère transparente : des conditions idéales pour profiter du belvédère offert par les crêtes de Bormes les Mimosas.

    Le départ se fait du Col de Landon, où on peut garer quelques voitures le long de la route. Nous débutons le parcours  sur une piste quasi-horizontale en balcon sur la face Nord de la colline, de laquelle, dans les trouées entre les arbres, on commence à découvrir la neige sur les Alpes-Maritimes.

     

    Les crêtes de Bormes, Landon, Barral, Pierre d'Avenon

    Rappel : cliquer sur les images pour les agrandir

     

    Depuis le col de Landon, vue vers le Baie d'HyèresAu fond, les sommets enneigés du Mercantour, beaucoup plus nets en réalité que sur la photo

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Un peu plus de 2 km et voici, bien cachée dans la végétation,  l'ancienne maison forestière de Barral, en ruine, mais dont une partie, correctement couverte, pourrait servir d'abri en cas d'intempéries. De là, un sentier très étroit s'engage dans un épais maquis d'arbousiers et rejoint en crête le GR 51.

    La maison forestière de BarralLa maison forestière de Barral

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La maison forestière de BarralUne ancienne cabane de charbonniers ?

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La vue vers le Nord et l'Est, le Haut-Var, l'Estérel et le Mercantour est toujours aussi belle et pour découvrir la mer, nous quittons le GR pour des sentiers plus au Sud, mais, même au pied d'une antenne qui pourrait passer pour un beau belvédère,  un maquis dense nous cache presque totalement la vue. A l'approche du pré de Roustan, la végétation devient moins haute avec beaucoup de cistes et peu d'arbres.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pour rejoindre la pierre d'Avenon, on traverse des plantations de pins qui ont considérablement grandi depuis mon dernier passage. Une autre chose qui a changé, c'est l'existence autour du sommet d'une clôture qui nous empêche d'y accéder par la voie habituelle. Nous n'insistons guère et profitons de quelques rochers ensoleillés pour le pique-nique, après être descendus près de la route pour voir le point de vue sur la baie de Bormes, les îles  et le cap Bénat. Une mante religieuse apprécie notre compagnie et pose avec complaisance pour les photographes.

     

    Au pied de la pierre d'Avenon. En principe, on la contourne par la droite, mais une barrière nous arrêteLes îles du Levant et de Port-Cros, le Cap Bénat

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Mante religieuseMante religieuse

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pour le retour, on rejoint le GR qui nous ramène au col de Landon, après 7,8 km et 180 m de dénivelé. La seule fleur du parcours était au bord de la route, à quelques mètres des voitures. Il est facile de reconnaître une molène (Verbascum, famille des scrophulariacées), mais laquelle parmi les 12 espèces du genre? La couleur bien verte des feuilles va nous aider, car 9 espèces ont au contraire des feuilles vert cendré à blanchâtre. Les feuilles n'étant pas divisées, il n'y a plus que deux candidates. Et enfin, comme les fleurs n'ont qu'un très court pédoncule, il nous reste la seule molène effilée - ou fausse blattaire - : Verbascum virgatum.

     

    Molène effilée

     

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    DanJacq
    Samedi 24 Décembre 2016 à 10:09

    Bravo pour les photos, félicitations pour la diligence, et les gros plans de la mante religieuse. .Raphaëlle pourra les montrer à ses copines après son retour à Paname.

    A bientôt

    2
    François
    Samedi 24 Décembre 2016 à 18:56

    Je ne connaissais pas cette maison forestière: effectivement, ce cheminement peut constituer une variante du GR 51 depuis le col du Landon. Et puis au passage, la neige semble être tombée chez nos voisins du 06: intéressant pour des séjours raquettes.

    Je constate que la convalescence est en marche, si j'ose dire...

    Bon Noël

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :