• Les gorges du Caramy

    Aujourd'hui, fort vent d'Est et chaud soleil. Les gorges du Caramy devraient nous abriter des deux. Et en plus, voir couler de l'eau vive en ce moment où il n'en tombe guère du ciel sera un spectacle bien agréable.

    Nous garons la voiture non loin du lit du Caramy, bien sage à ce niveau, dans les anciennes mines de bauxite, près du lieu-dit "Pierre Longue".

    Le Caramy

    Passer le pointeur sur les images pour voir les légendes. Cliquer sur les images pour les agrandir

     

    Après avoir traversé la rivière sur un ponceau, nous rejoignons le GR qui commence par serpenter sur un lapiaz qui ne vaut pas celui de la rive gauche, mais qui est quand même assez ludique.

    Le Caramy près du départLe bord du lapiaz de la rive gauche

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Sur le GR (51 et 99)Sur le GR

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Sur le GRSur le GR

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Heureuse surprise, le tracé du GR fait un détour par rapport à celui de la carte IGN et il passe maintenant tout près d'un éperon rocheux d'où on domine les Sauts du Cabri avec en toile de fond le Mourre d'Agnis et les contreforts de la Sainte-Baume.

    Vue sur les Sauts du CabriVue sur les Sauts du Cabri

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Au sortir du lapiaz, Le GR, désormais plus confortable, traverse une forêt de chênes et de pins avec peu de relief. Nous le quittons après environ 2 km pour un étroit sentier sur la gauche qui rejoint puis longe la barre rocheuse qui domine la vallée du Caramy. A un moment, il profite d'une faiblesse dans cette barre pour descendre en écharpe jusqu'à la rivière qu'on longe ensuite jusqu'au "pont romain de Cassède" qui en fait date du XV ème siècle (mais qui est quand même très beau).

    Le sentier traverse cette belle prairiePendant la descente. En médaillon, zoom sur la Chapelle Saint-Probace

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Là il débouche sur la rivièreEt nous voici arrivés au pont de Cassède

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Après avoir traversé sur le pont, nous repartons vers l'amont, tantôt sur la piste, tantôt sur un des nombreux sentiers qui sillonnent les berges. Nous pique-niquons un peu avant les ruines de Rimbert et nous continuons de remonter le long de la rivière. Après la source de la Figuière, nous sommes arrêtés par un court passage qui nécessiterait de marcher quelques mètres dans l'eau. Nous préférons retourner au départ du sentier qui monte vers Saint-Probace que nous quittons au premier lacet pour redescendre au fond du vallon ... 5 mètres après l'endroit où nous avons fait demi-tour ! Le sentier devient de plus en plus étroit et encombré, il faut escalader un court ressaut, enjamber quelques troncs ou ramper dessous. Mais l'eau est bien plus claire qu'en aval : ici, il y a encore du courant et il n'y a pas d'algues vertes.

    En amont de ce barrage, un long tronçon de la rivière est envahi par des alguesLe Caramy est ici divisé en plusieurs bras

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les ruines de Rimbert vues du sentier en bord de rivièrePrès de la source de la Figuière

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le court passage qui a motivé notre long détourUne courte cheminée à escalader

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Un sentier très pentu permet de quitter le fond du vallon pour rejoindre la piste qui monte vers les carrières et un court détour, lui aussi très pentu, nous mène à la Baume Saint-Michel et, juste en dessous, à une petite grotte dont le plafond est orné de belles concrétions.

    Abri sous roche avant la baume Saint-MichelLa baume Saint-Michel

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La baume Saint-MichelBelles méduses au plafond de la petite grotte sous la baume Saint-Michel

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Après être remontés sur la piste, il ne reste guère plus d'un kilomètre à parcourir à travers les carrières poussiéreuses pour retrouver la voiture au bout de cette agréable balade d'un peu plus de 13 km et 200 m de dénivelé.

    Indépendamment des aphyllantes de Montpellier, partout abondantes, et des géraniums sanguins dans tous les endroits un peu frais, quelques fleurs moins fréquentes ont attiré mon attention:  d'abord une petite centaurée rouge (Centaurium erythrea, famille des gentianacées) :

    Petite centaurée rouge

     

    et deux campanulacées violettes: une raiponce orbiculaire (Phyteuma orbiculare) et une campanule carillon (Campanula medium).

    Raiponce orbiculaireCampanule carillon

     

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Samedi 8 Juin à 19:54

    Encore un régal pour les yeux cette balade dans les gorges du Caramy, merci !

    2
    JB
    Samedi 8 Juin à 23:04

    Sur la rive gauche, en amont de la ferme Rimbert, nous avons cherché et visité avec François, il y a quelques années, les 7 (ou 9) grottes de petite taille ornées de peintures et gravures rupestres. Il faut barragner un peu, avoir une bonne documentation et surtout de l'imagination. C'est ludique.

      • Samedi 8 Juin à 23:44

        Effectivement, c'était en 2012 et j'étais de l'aventure. Nous avions visité la grotte des Cabro, la grotte Alain, les trous Nicole et des deux amis, la grotte Chuchy et l'abri Hilaire, Je me souviens de la barragne, et aussi de quelques bonnes bavantes, notamment pour la grotte Chuchy qui est à plus de 100 m au dessus du fond du vallon. Cet amusement n'était pas au programme de notre sortie cette année, mais j'avais quand même emporté les coordonnées de la grotte "Neukirch" que nous n'avions pas trouvée à l'époque, au cas où. Et puis, après le déjeuner, ...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :