• Llo, un balcon sur la Cerdagne

    Au départ du charmant village de Llo, à l'entrée des gorges du Sègre, la balade classique consiste à remonter ces gorges sur quelques kilomètres, puis à revenir en rive droite en passant par les ruines de la chapelle San Feliu, au sommet de son rocher. Pour changer, nous allons aujourd'hui partir sur la rive gauche et parcourir un long balcon sur la Cerdagne avant de revenir par le hameau de Verdinyans.

    Le parking des Bains de Llo commence juste à se remplir quand nous le quittons peu avant 10h.

    Un balcon sur la Cerdagne: Llo, Vedrinyans

    Rappel : passer le pointeur sur les images pour voir les légendes. Cliquer sur les images pour les agrandir

     

    Avant d'atteindre l'établissement des bains, un panneau à l'entrée du chemin de Vedrinyans (par lequel nous reviendrons) excite notre curiosité: "circuit des amours sauvages". Bigre !

    Restant néanmoins très sages, nous continuons jusqu'à dépasser les Bains pour tourner immédiatement à droite et traverser le Sègre. Un vague sentier sous les arbres nous amène sur la piste (couverte d'herbe, elle ne doit pas être très fréquentée et se révèle agréable) qui monte en pente douce, avec plusieurs lacets, sur la "Devesa del Pastoret". Petit à petit, un immense panorama se dégage.

    Vieux portail sur le bâtiment des BainsLes piscines extérieures des Bains

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le village de LloAu loin, Saillagouse

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Daans la direction du Puymorens

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    A un moment, la piste s'interrompt pour laisser place à un sentier en rude montée, qui débouche sur  une autre piste à peu près en courbe de niveau, autour de 1700m. La vue s'étend maintenant sur l'Ouest de la Cerdagne, au delà de la ville espagnole de Puigcerda.

    Vers le Nord-OuestSpectacle rare en ce moment, une source qui coule !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Après avoir laissé filer vers les sommets un sentier balisé de triangles rouges (encore le sentier des amours sauvages ! ), notre piste commence  à descendre dans une très belle forêt au sol couvert d'une mousse épaisse. A une épingle à cheveux, nous la quittons  pour ce qui me semble être l'amorce du "cami del bosc", sentier en pointillé sur la carte IGN. Contrairement à la piste qui s'enfonçait dans le vallon, cette trace, piétinée (mais pas seulement...) par les vaches, reste sur la crête avec des vues bien dégagées.  Un petit crochet sur la gauche pour trouver un belvédère rocheux nous offre un bel endroit de pique-nique, ensoleillé et à peu près propre .

    Le sol de la forêt est couvert de mousseDerrière un églantier, Font-Romeu

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    En fait, en repartant, nous nous apercevons que le sentier disparait complètement sous  des halliers d'églantiers agressifs et il nous faut zigzaguer au mieux en suivant avec précaution les passages du bétail pour finir par rejoindre le col del Forn où nous retrouvons la piste.

    Vue vers l'Ouest de la CerdagneArrivée au col del Forn

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Celle-ci conduit rapidement sur la route qui mène à Vedrinyans , joli hameau orné de la minuscule chapelle Sainte-Eugénie. On finit par rejoindre Llo en traversant un paysage de prairies verdoyantes, après une boucle de 9km et 450 m de dénivelé.

    Le hameau de Vedrinyans. Au fond, LloLa chapelle Sainte-Eugénie

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le portail de la ChapelleRetour à Llo

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La plupart des fleurs sont fanées, mais il a été facile de trouver quelques pieds d'achillée millefeuilles (Achillaea millefolium, famille des astéracées), une plante très courante ici, encore fleuris.

    Llo, un balcon sur la Cerdagne

     

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    couperose
    Lundi 4 Septembre à 16:11

    les amours sauvages au milieu des églantiers,bigres!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :