• Moustiers Sainte-Marie, le sentier de Tréguier

    Début Juillet, c'est l'époque des lavandes sur le plateau de Valensole. Nous en avons couplé la visite avec une balade à Moustiers Sainte-Marie, sur le sentier de Tréguier, récemment rénové (Avril 2017, ICI ) qui parcourt le flanc Ouest du massif du Montdenier.

    Le temps de venir de Toulon, il est près de 10 heures quand nous rejoignons la Chapelle Sainte-Anne. Il n'y a pas encore foule sur le parking du cimetière (payant, comme presque tous les emplacements dans le village, mais, pour une fois, de prix très modéré) et la température est encore agréable.

     

    Moustiers Sainte-Marie, le sentier de Tréguier

    Rappel : passer le pointeur sur les images pour voir les légendes. Cliquer sur les images pour les agrandir

     

    De là part le sentier de Tréguier : "tres guiers", trois rivières, en fait deux qui en font une troisième: très probablement le ruisseau de Vénascle et le ruisseau de Valonge, dont le confluent est au niveau de la source d'Angouire, au pied du belvédère qui termine le parcours.

    On démarre dans les oliviers et rapidement on s'engage sous des chênes dont l'ombre est bien agréable en cette saison.

    La chapelle Sainte-AnneCoup d'oeil en arrière vers le village

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Au milieu des oliviersOn commence à découvrir le lac de Sainte-Croix

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Devant nous, le belvédère, but de la promenadeA l'ombre des chênes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Traversée du ravin de CourchonLe lac de Sainte-Croix

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Après la traversée du ravin de Courchon, complètement à sec, le sentier s'élève à découvert  et devient plus caillouteux et plus pentu. En quelques centaines de mètres il arrive sur une plate-forme au pied d'un dernier mamelon dont l'escalade demanderait plus d'attention. Sans avoir besoin d'y monter, on découvre, sur la gauche, les ravins de Vénascle et de Valonge, dans lesquels on voit et on entend  s'écouler un peu d'eau. Et, sur la droite le lac de Sainte-Croix.

    Zoom sur une curieuse formation géologique (strates feuilletées  ressemblant à de terrasses)Les ravins de Vénascle et de Valonge

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les mêmes plus uneLe piton terminal devant le lac

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Il n'y a plus qu' à revenir par le même chemin. A l'arrivée un peu moins de 5 km pour 150 m de dénivelé, qu'on complète par un bon tour dans le village, sans toutefois monter jusqu'à la chapelle Notre-Dame, emblème de Moustiers, un peu trop élevée sous le soleil devenu accablant de midi.

     

    Moustiers Sainte-MarieLa chapelle Notre-Dame

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Après le déjeuner, il est temps de rejoindre le plateau pour rendre visite à la fleur du jour : la lavande (Lavandula, famille des lamiacées). La lavande vraie est l'espèce L. angustifolia (" à feuilles étroites"), mais la plus cultivée est le lavandin qui est un croisement naturel de celle-ci avec L. latifolia ("à feuilles larges"). Des champs de blé ou des champs de tournesols voisinent souvent avec les champs de lavande. Violet et jaune, c'est le contraste idéal. Et si on pouvait ajouter le parfum....

     

    Tournesols et lavandesChamp de lavande

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Fleurs de lavande

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :