• Port Miou, la Fontasse, En Vau, Port Pin

    Pour cette visite très classique aux trois calanques les plus proches de Cassis (néanmoins Port Pin et En Vau sont sur la commune de Marseille) nous avons introduit dans notre circuit deux éléments inédits pour nous : le vallon du Pailladou et le haut des carrières Solvay.

    Comme toujours en morte saison il est facile de stationner sur le Boulevard Notre-Dame, au dessus de Port Miou. Une courte descente sur un sentier rocailleux et nous sommes au parking du fond de la Calanque. Il semble qu'il soit en ce moment d'accès libre et que nous aurions pu nous y garer. A savoir pour la prochaine fois....

    Port Miou, la Fontasse, En Vau, Port Pin

    Rappel : passer le pointeur sur les images pour voir les légendes. Cliquer sur les images pour les agrandir

     

    A l'extrémité du parking, on entre dans le ravin de Gorgues Longues où le soleil n' a pas encore pénétré.

    Le ravin de Gorgues LonguesLe ravin de Gorgues Longues

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    En face de la trace incertaine qui dévale sur notre droite du Pas des Marmots, un sentier plus sympathique, balisé en jaune et en marron, s'élève régulièrement dans le Vallon du Pailladou.

    Le vallon du PailladouLe vallon du Pailladou

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    On arrive ainsi sur le plateau des Mussuguières et de la Fontasse qu'on traverse sur une bonne piste au milieu d'une végétation (pins d'Alep et plantes de garrigue : romarins, lentisques, chênes kermès, ...) qui s'est bien régénérée depuis l'incendie de 1990 (plus sur ces processus et la façon de les accompagner ICI ).

    Vers le Nord-Est : au fond, le Pic de BertagneVers l'Ouest : la Grande Candelle et le Cap Gros

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Un sentier balisé en bleu amène à un promontoire au dessus du fond de la Calanque d'En Vau, face au Belvédère et à la brèche de Castel Vieil. Le lieu est un endroit exceptionnel pour le pique-nique. Comme les fois précédentes, nous y recevons la visite d'un accenteur alpin en villégiature hivernale. C'est un oiseau sympathique et peu farouche (un peu comme les rouges-gorges) qui apprécie l'intérêt alimentaire qu'il peut tirer de la présence des randonneurs.

    La brèche de Castel Vieil. Au fond, on devine l'île RiouLa Calanque d' En Vau

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Notre sympathique visiteurLa plage d'En vau

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    On entame ensuite le tour vers la Pointe d'En Vau, d'abord en dominant la calanque éponyme, puis en passant du côté de Port Pin. C'est un parcours magnifique, sur un sentier qui demande un peu d'attention sur la fin. Il vaut mieux s'arrêter pour contempler les points de vue et regarder où on met les pieds quand on marche.

    La Calanque d'En vau et le "doigt de Dieu"L'entrée de la Calanque d'En Vau

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La Pointe d'En VauLa Pointe d'En Vau. Au fond, la Pointe de la Cacau

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Port PinPort Pin

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Après une petite étape au fond de la Calanque de Port Pin, le GR nous amène à Port Miou et nous le quittons au niveau d'un col pour une piste qui passe au dessus de la carrière Solvay. C'est vraiment de là qu'on peut apprécier le volume du calcaire qui a été extrait de cette carrière pour être envoyé par bateau à l'usine de Salins de Giraud qui fabriquait de la soude (en fait du bicarbonate de sodium) à partir du sel marin et du calcaire. Ernest Solvay (1838-1922), inventeur du procédé, grand industriel belge, a été également un mécène de la Recherche Scientifique. Son nom est attaché aux"Conseils Solvay" qui réunissent tous les trois ans  depuis 1911 des scientifiques de renom dans le domaine de la Physique et de la Chimie ( la  plus célèbre conférence est celle de 1927 où 17 des 29 participants étaient déjà ou sont devenus par la suite des lauréats du prix Nobel).

    Port PinLa carrière

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Port Miou depuis l'Est de la carrièrePort Miou depuis l'Est de la carrière

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    On quitte le plateau sur une piste qui descend en lacets vers le parking de Port Miou et on remonte le sentier du départ pour terminer, après 9km et 400m de dénivelé, une balade superbe. Cerise sur le gâteau, quelques fleurs ont même recommencé à agrémenter notre parcours : du romarin, c'est courant à cette époque, et, plus exceptionnel, des bruyères multiflores (Erica multiflora) qui devraient être fanées depuis un moment. Exceptionnel aussi, un buisson de romarin blanc (Rosmarinus officinalis). Et voici nos fleurs du jour !

    Bruyère multifloreRomarin Blanc

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Labit.P
    Dimanche 11 Février à 11:45

    Tu n'as pas tardé à passer à l'acte...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :