• Puget sur Argens, les meulières

    Plusieurs tailleries de meules ont existé dans les massifs de rhyolite de l'Est du département du Var. Celles du Col de la Pierre du Coucou, à Bagnols en Forêt, sont les plus connues, mais celles de Puget-sur-Argens, signalées par le site Estérel-Côte d'Azur, semblent aussi très intéressantes. Leur visite est notre objectif du jour.

    Le départ se fait de la grande aire de stationnement qui se trouve à l'entrée du domaine de la Lieutenante.

     

     

    Après une centaine de mètres, nous quittons vers la gauche la piste des Lauriers pour un étroit sentier, juste après un petit pont. Couvert d'une roche friable bleu-vert, ce sentier est parsemé de blocs de rhyolite rouge et il serpente au milieu d'une forêt de bruyères, chênes-lièges et pins maritimes. Juste avant un gué, il part sur la droite et commence l'ascension d'une butte de quelques dizaines de mètres. Signalée par un gros cairn, nous découvrons sur notre gauche une première meulière, puis, assez rapidement, une seconde avec des meules abandonnées de toutes tailles.

    Le sentier

    Rappel : cliquer sur les images pour les agrandir

     

    Une meuleUne meule

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Une meuleUne meule

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Une meuleUne meule

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Certaines meules sont encore à l'état d'ébauches, d'autres sont presque achevées et se sont rompues. La plupart se trouvent près du sommet d'une barre rocheuse d'où la vue s'étend vers l'Ouest jusqu'aux gorges du Blavet et au Bois de Malvoisin. La balade continue en légère descente vers le Nord, et, après un pique-nique sur un rocher ensoleillé, nous rejoignons les berges d'un petit étang dont le déversoir, attaqué par l'érosion, montre une succession de strates vertes et bordeaux du plus bel effet.

    Le bord de la barre rocheuse. Au fond, les falaises qui dominent les gorges du BlavetL'étang

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le déversoir de l'étang L'ouverture de la grotte

     

     

     

     

     

     

     

     

    Repartant vers le Sud, nous rejoignons la piste des Lauriers. Un sentier sur la droite monte vers le sommet de la colline, en passant devant une belle grotte. Le sommet est formé de gros blocs de rhyolite d'où on a une vue panoramique vers l'Estérel, la baie de Fréjus, le rocher de Roquebrune,...  Il devrait y avoir quelques meules, mais elles nous ont probablement échappé...

    Sur la crête. A gauche, le Pic de la Gardiette, Tout au fond, sur la droite, le Mont VinaigreLa crête vue de la piste des Lauriers

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Retour sur la piste puis au parking après 6,5 km et 150 m de dénivelé. Pour la fleur du jour, on fera une fois de plus appel à la famille des éricacées, avec l'arbousier (Arbutus unedo).

    Fleurs d'arbousier

     

     

     

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :