• Saint-Clair, la Fossette, le chemin des peintres

    Pour bien débuter l'année nous faisons souvent une petite balade au soleil, en bord de mer, agrémentée d'un pique-nique un peu amélioré. Avec le fort vent d'Ouest annoncé, j'ai pensé que la baie de Saint-Clair, au Lavandou, serait au moins partiellement abritée et nous offrirait le cadre recherché, avec, en prime, la possibilité de compléter notre visite du chemin des peintres sur lequel, en Juin dernier ( ICI ) nous avions "oublié" quelques stations.

    En cette saison, il est très facile de stationner au bord de la plage de Saint-Clair. Nous nous arrêtons à son extrémité Nord pour prendre le sentier littoral vers la plage de la Fossette.

     

    Saint-Clair, la Fossette, le chemin des peintres

    Rappel : passer le pointeur sur les images pour voir les légendes. Cliquer sur les images pour les agrandir

     

    Sur un peu plus d'un kilomètre ce sentier serpente sur des rochers chaotiques et particulièrement rugueux (mais du coup bien adhérents) coincés entre la mer et les propriétés privées. A cause de ses aménagements (passages cimentés, passerelles, chaînes, qui sont par endroits indispensables) ce n'est pas le sentier littoral le plus sauvage, et, malgré leur présence, ce n'est pas non plus le plus facile. Mais c'est un des plus beaux, les vues sont magnifiques.

     

    Sur le chemin littoralSur le chemin littoral

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Sur le chemin littoralSur le chemin littoral

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Sur le chemin littoralSur le chemin littoral

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Arrivés sur la plage de la Fossette, nous retournons à Saint-Clair par la piste cyclable et les trottoirs de la route. A cette date et à cette heure, il y a très peu de monde et il est très agréable de dominer la côte et de voir par endroits le sentier parcouru à l'aller. En été, ce serait une autre histoire...

     

    Arrivée à la plage de la Fossette.Sur le chemin du retour vers Saint-Clair

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Sur le chemin du retour vers Saint-ClairDepuis le Pilon de Saint-Clair, vue vers l'Est et le Cap Nègre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Avant d'arriver à la plage, nous parcourons la partie Nord du sentier des peintres et nous avons la bonne surprise de constater que tous les panneaux ont été nettoyés ou refaits, et, à vrai dire, ils en avaient bien besoin. Deuxième bonne nouvelle : la rénovation de la maison de Théo Van Rysselberghe est achevée, il y a même une exposition en ce moment, mais le 1er de l'an, il ne faut pas exagérer : elle est fermée.

    Nous décidons de faire un aller-retour en voiture à la plage de la Fossette, qui nous paraît plus sympathique pour le pique-nique. De celui-ci, je ne dirai pas grand chose, si ce n'est qu'on était loin du traditionnel sandwich et que, bien sûr, il y avait du champagne (avec modération ???). De retour à la plage de Saint-Clair nous reprenons le sentier des peintres, et cette fois-ci, nous le terminons en ayant bien vu les quatorze planches qui le constituent. L'ensemble de ces images figure dans cette galerie.

     

    La pointe de Nard-ViouDernier regard vers la pointe de Nard-Viou

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Au final, une très agréable sortie d'un peu plus de 5 km. Nous avons même eu la chance de trouver, pour encore mieux débuter l'année, une fleur du jour, ce qui était plutôt difficile ces dernières semaines. Il s'agit d'une plante succulente originaire d'Afrique du Sud qui s'est bien installée dans les jardins méditerranéens : l'apténie cordée, ou ficoïde aux feuilles en cœur (Aptenia cordifolia, famille des aizoacées).

     

    Aptenia cordifolia

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Duthu
    Mercredi 3 Janvier à 22:00

    Pour l'apténie cordée, on parle de succulence foliaire.

    Dans la même famille des aizoacées,  on trouve carpobrotus edulis (griffe de sorcière),,mais c'est plutôt le fruit qui est comestible.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :