• Saint Jean de Garguier, Vallon des Seignors, Petit Tuny

     On peut atteindre la bergerie du petit Tuny par le Nord (Roussargue), ou par le Col de l'Espigoulier, ou encore, et c'est l'option de cette balade, faite il y a un an, en Janvier 2015, depuis Saint Jean de Garguier en remontant le vallon des Seignors.

    Le départ se fait du Prieuré de saint Jean de Garguier, où il est possible de garer les voitures. On contourne une vigne, puis un sentier étroit au pied de la colline nous fait découvrir le Château de Saint Jean , en cours de rénovation, avant de nous engager, en passant sous un aqueduc, dans le Vallon des Seignors.

     

    Saint Jean de Garguier, Vallon des Seignors, Petit Tuny

     

    Château Saint-JeanUn four à chaux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Dans ce vallon, on rencontre plusieurs traces d'une occupation ancienne: four à chaux, abri sous roche, canalisations. Sur une paroi rocheuse, un émouvant témoignage: "Bien des fois un garçon du nom de Henri Toulon (ou Toubon?) a parcouru ces vallées ces monts en gardant ses moutons,   Dimanche 28 Février 1909"

     

    Abri sous rochele témoignage de Henri Toulon

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Avant d'atteindre la bergerie ruinée des Seignors, on prend à droite un sentier qui remonte jusqu'à une source captée qui alimentait les canalisations vers l'aqueduc et le château, puis on attaque une rude montée jusqu'à un pylône et enfin la piste de Roussargue. Après un grand virage, on découvre le vallon du Petit Tuny, dominé par les crêtes de Roussargue et, derrière le Col de l'Espigoulier, les dents de Roqueforcade

     

    la source captéeLe site du  Petit Tuny

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La bergerie a été bien rénovée et constitue un bel endroit pour le pique-nique, après lequel on peut aller visiter, au fond du vallon, un grotte d'accès facile où il y a quelques belles concrétions.

     

    La bergeriel'entrée de la grotte

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    En contrebas, on traverse une aire plate avec quelques plantations, notamment un cormier qui porte encore ses superbes fruits rouges, et on s'engage à flanc du vallon de Saint Clair, puis sur la crête qui le domine, d'où on a de belles vues sur Aubagne et le massif du Garlaban

     

    Vue vers Aubagne, Marseille, le Ruissatel, le Garlaban ,...Un bel arbre couvert de fruits : cormier (sorbus domesticus) ou alisier (sorbus aria)?

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Enfin, après un passage en aller-retour aux ruines de  la Chapelle Saint-Clair, on retrouve le Château et le Prieuré, pour terminer une très agréable balade de 12 km et 550m de dénivelé.

     

    La Chapelle Saint-ClairEn vue de l'arrivée

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :