• Sanary, de Sainte-Trinide au Gros Cerveau

    Avec le retour du beau temps, direction le massif du Gros Cerveau (dont le nom bizarre n'a probablement rien à voir avec l'organe, mais plutôt avec un "Gros Cervo", "Grand Cerf" en provençal) pour une courte balade au soleil.

    Nous garons la voiture sur un renfoncement du chemin de Sainte-Trinide, que nous remontons ensuite sur un peu plus d'un kilomètre, au milieu de restanques un peu sauvages au sein desquelles le printemps fait éclore de nombreuses fleurs.

    Sanary, de Sainte-Trinide au Gros Cerveau

    Rappel : cliquer sur les images pour les agrandir

     

    Les restanques au bord du cheminLes restanques au bord du chemin

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le sentier, balisé en rouge et bleu, quitte le chemin  entre deux propriétés et s'engage ensuite dans une montée caillouteuse mais régulière vers un carrefour où il continue après un virage à 90° sur la gauche. On passe devant la dalle pentue qu'il faudrait grimper ou contourner pour arriver à la Roche Curade ( ICI ), et, un peu plus loin, un promontoire rocheux à quelques mètres sur la gauche délivre les premières belles vues sur la Baie de Bandol.

     

    Le départ du sentier vers la Roche CuradeLe promontoire rocheux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Toujours bien tracé, le sentier "rouge et bleu" nous amène sur la route du Gros Cerveau que nous longeons jusqu'au col au pied de la Pointe du Cerveau, où plusieurs groupes de randonneurs font la queue pour aller visiter la Grotte du Garou (il est vrai qu'on est Dimanche). Après avoir bien profité des vues vers le Nord et la Sainte-Baume, nous cherchons un coin abrité et un peu à l'écart pour le pique-nique.

    Vers le Nord. Au milieu, La CadièreZoom sur le village du Castellet

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les falaises vers l'EstLes falaises vers l'Ouest

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    On longe ensuite la route sur quelques centaines de mètres pour prendre, à la cote 269, le sentier balisé en rouge qui rejoint plus bas une piste en terre. Abandonnant le sentier, nous suivons cette piste jusqu'au carrefour du Tardillon, où nous continuons sur le trajet balisé qui passe par les Tassys pour retrouver le parc zoologique, puis la voiture, après une agréable balade de 7 km pour 260 m de dénivelé.

    Panorama pendant la descentePanorama pendant la descente

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pour la fleur du jour, parmi les nombreuses candidates, j'ai choisi le salsifis à feuilles de poireau (Tragopogon porrifolius, famille des astéracées), très abondant le long du chemin de Sainte-Trinide. C'est une plante herbacée, de 50 cm à 1m, aux feuilles linéaires, semi embrassantes, à la racine pivotante. Le capitule est mis en valeur par les longues bractées qui s'étalent en étoile. Le jaune des étamines forme un heureux contraste avec le violet des ligules.

    Salsifis à feuille de poireau

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :