• Sillans la Cascade, Saint Laurent, la Bresque

    Chassés du littoral par un fort vent d'Est, nous allons chercher un peu de fraîcheur dans le Centre-Var, au bord de la Bresque, à Sillans la Cascade.

    On se gare au "parking de la cascade", payant en été, ce qui en dit long sur sa fréquentation, mais redevenu gratuit. Un peu au dessus, une piste se transforme vite en un sentier rocailleux qui monte sur la colline. A un croisement, quelques lacets sur la droite nous conduisent à la chapelle Saint-Laurent, petit édifice d'une grande simplicité bâti sur un promontoire rocheux qui domine le village.

    Sillans la Cascade, Saint Laurent, la Bresque

    Rappel : passer le pointeur sur les images pour voir les légendes. Cliquer sur les images pour les agrandir

     

    La Chapelle Saint LaurentL'intérieur de la Chapelle

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le promontoire rocheux derrière la ChapelleLa Chapelle Saint Laurent vue de dos

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Panorama sur le villageZoom sur l'ancien château, devenu la Mairie

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Après cette visite, on redescend sur le sentier principal et on le suit vers le Sud jusqu'à une piste qui dessert un lotissement et rejoint la route de Cotignac. On la traverse et on continue sur le chemin de Riforan au milieu d'une campagne banale où les pins et les broussailles ont depuis longtemps remplacé les cultures. Au carrefour des Quatre Chemins, on prend à gauche une route goudronnée qu'on abandonne dans un virage pour un chemin présenté comme privé. Comme il n'y a aucune interdiction au passage des piétons, nous nous y engageons. Il dessert deux ou trois maisons et, après la dernière, il se transforme en une vague trace subsistant à travers la végétation.

    Une cabane dont le toit a disparu il y a lontempsIci on n'est pas gêné par les voisins ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Un joli puits perdu dans les herbesIl y a ... longtemps, j'ai pendant les vacances ramassé avec mes cousins de pleins seaux de ces petits escargots  pour régaler les canards  de ma tante.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Un aller-retour sur le sentier balisé qui va vers le Bas Ricoui ne nous dévoile aucune trace qui, comme je l'ai vu sur une ancienne carte, permettrait de rejoindre les rochers de Roque Bérard d'où on a un beau panorama sur le village et sur la cascade. Revenus au col, nous entamons la descente dans la vallée de la Bresque et l'ambiance change brutalement : on entre dans un sous bois dense et humide et on atteint la rivière au niveau de petites cascades qui fournissent un cadre idéal pour le pique-nique. Comme l'Huveaune, la Bresque est un  cours d'eau " à tuf " où la conjonction de mécanismes physico-chimiques et biologiques (dissolution et précipitation du calcaire, absorption du CO2 par des cyanobactéries, ..) est à l'origine à la fois des terrasses de travertin blanc et de la couleur bleu-turquoise de l'eau. C'est magnifique.

    Panorama sur les sommets du haut VarDans la forêt au fond de la vallée

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Spectacle pendant le pique-niqueSpectacle pendant le pique-nique

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Un sentier étroit et compliqué suit le lit de la Bresque, puis il s'en éloigne pour respecter une "zone de reproduction des couleuvres et des salamandres". Il s'en approche à nouveau à deux reprises, près de deux bassins alimentés par des chutes de quelques mètres de haut.

    La BresqueLa Bresque

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La BresqueLa Bresque

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le sentier s'élève ensuite d'une vingtaine de mètres et rejoint une piste. Au "panorama sur la cascade" un escalier conduit à nouveau au bord de la rivière. On peut faire quelques dizaines de mètres vers l'aval mais il est impossible de rejoindre vers l'amont la grande vasque dans laquelle arrive la cascade (il faut passer par la rive gauche à partir du village).

    La Bresque a encore un débit convenable pour alimenter la cascadeLa Bresque

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La BresqueLes deux platanes majestueux près des ruines du moulin

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Du "panorama" une piste ramène au parking mais, au niveau des restes d'un ancien moulin, on l'abandonne pour un sentier plus sympathique  qui traverse un bois puis une oliveraie. A l'arrivée, près de 12 km et 300 m de dénivelé pour ce parcours varié dont la Bresque et la Chapelle Saint-Laurent sont évidemment les principaux points d'intérêt.

    Pour cette première balade automnale, il ne peut pas y avoir de meilleure fleur du jour qu'un colchique (Colchicum autumnale, famille des colchicacées), qu'on peut distinguer des crocus, non par la saison de floraison - il existe des crocus qui fleurissent en automne -, mais par le nombre d'étamines : 3 pour les crocus qui sont des iridacées, 6 pour les colchiques.

    Colchique

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :