• Vins sur Caramy, le château Sainte-Suzanne, la chapelle Saint-Vincent

    Vins est un beau village au bord du Caramy, le dernier avant le confluent avec l'Issole et le lac de Carcès (ou lac de Sainte-Suzanne). Il abrite plusieurs sites intéressants dont la majorité sont inclus dans ce circuit.

    Nous nous garons sur le parking au bord de la rivière près du pont médiéval.

    Un sentier à travers un parc aménagé dont le sol est tapissé de violettes nous permet de monter au château neuf (qui date du XVI ème siècle) en évitant la route.

    Montée vers le château neufLa façade Nord du château

     

     

     

     

     

     

     

     

      Passer le pointeur sur les images pour voir les légendes. Cliquer sur les images pour les agrandir

    Nous contournons le village par le haut et, arrivés au carrefour avec la route qui descend du vallon des Adrechs, nous prenons sur la droite un sentier particulièrement discret, signalé par deux ou trois marches en béton ou, un peu plus loin, un début d'escalier en rondins. On s'élève d'une vingtaine de mètres sur les rochers et ensuite le sentier devient horizontal, bien tracé et confortable, en balcon sur la vallée. Au bout d'environ un kilomètre, il tourne à gauche et monte jusqu'à un col où se trouve la bifurcation vers le château Sainte-Suzanne.

    En balcon sur la vallée du CaramyOn découvre le château vieux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La montée vers les ruines est courte et pentue. Après avoir longé les restes d'une première bâtisse on passe sous un mur élevé qu'on contourne par la droite et on arrive sur un terre-plein qui doit correspondre à une ancienne partie intérieure du château. Attention : ces ruines semblent particulièrement instables et sont sans doute dangereuses, notamment par grand vent ou temps de pluie. La comparaison entre la photo de ce jour et une autre prise en Décembre 2013 montre qu'une portion importante du mur s'est depuis éboulée (d'où le tas de cailloux que nous avons dû traverser).

    Au milieu des ruinesDepuis une pointe rocheuse, la vallée du Caramy vers l'aval

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Un mur percé d'alvéoles (des pigeonniers ?) aujourd'huiLe même il y a 6 ans : toute la partie gauche (cerclée en rouge) a depuis disparu !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    De retour au col nous poursuivons sur un bon chemin en balcon jusqu'au GR 653A, puis sur une piste jusqu'à l'embranchement vers la chapelle Saint-Vincent. C'est un joli belvédère même si la végétation a bien  poussé depuis notre précédente visite. Avec la pluie d'hier et maintenant un petit mistral l'atmosphère est parfaitement transparente et la vue porte loin : les sommets des Maures, la Montagne de la Loube, la Sainte-Baume, le mont Aurélien, etc ...

    Dernier regard sur le vieux châteauPanorama pendant la montée à la chapelle. En jaune, notre futur trajet sur la crête des Varlussières

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Saint-Vincent est le patron des vignerons et une légende amusante lui attribue (ou plutôt à son âne) la découverte des vertus de la taille de la vigne ( ICI ).

    Arrivée à la Chapelle Saint-VincentLa Chapelle, toute simple

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Après le pique-nique sur une terrasse bien abritée du vent au Sud de la Chapelle nous retournons sur le GR et nous nous engageons sur le chemin qui monte sur la crête des Varlussières. Au début la pente est rude au milieu des cailloux puis, une fois sur la crête, le sentier est plus facile, tantôt en sous-bois, tantôt à travers des clairières où abondent les romarins et les thyms en fleurs. Au bout d'environ 3 km, on commence franchement à descendre en terrain découvert avec des vues sur les Bessillon et sur les collines du Val . Près d'un croisement de lignes à haute tension, virage à gauche pour rejoindre le GR que nous suivons un moment vers l'Est. Nous évitons le vallon des Adrechs et nous prenons le chemin plus tranquille et sauvage de l'Ubac de Viéra et arrivons au terme d'une descente courte et rapide au centre du village. 

    Le Gros et le Petit Bessillon Les collines du Val

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    De retour au parking nous terminons la balade en allant regarder d'un peu plus près le beau pont médiéval. Au final, environ 12 km et un peu plus de 400m de dénivelé pour une balade très forestière.

    Le long du GR, une scène typiquement provençale : cabanon et oliviersLe Caramy en amont du pont

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le pont depuis la rive gaucheLe pont depuis la rive droite

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    L'orchis de Robert (Himantoglossum robertianum) est une orchidée imposante (celle-ci fait plus de 40 cm de haut) très courante dans la région méditerranéenne. Elle peuplait en abondance les talus le long du chemin descendant au village.

    Orchis de Robert

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Dimanche 8 Mars à 08:13

    Il y a 5 ou 6 ans nous avions séjourné quelques jours du côté du Lac de Carcès, et nous avions beaucoup aimé cette belle région. Inutile de te dire que nous avions beaucoup randonné et apprécié ces minis vacances ! Bises et bon dimanche.

    2
    Dimanche 8 Mars à 14:05

    Jolie balade. La chapelle St Vincent est une de nos étapes favorites pour le pèlerinage vers Cotignac en venant de Flassans. On monte depuis le lac de Carcès en empruntant une petite sente qui ne figure pas sur IGN (sous l'indication "Brauch", homonymie bien involontaire!) permettant de rallier la piste est-ouest de crête: j'ai ronflé quelques nuits à cet endroit....

      • Dimanche 8 Mars à 18:54

        Effectivement le lieu est sympa pour y passer la nuit, surtout au début de l'été...

        En 2013, nous avions suivi la crête vers l'Est mais, ne connaissant pas ton raccourci nous avions trouvé un peu fastidieuse la descente vers le lac en suivant le sentier balisé puis la route. Et ce n'était pas mieux pour le retour par le plateau en rive droite. J'ai préféré notre dernière boucle.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :