• Flassans, le lac Redon

    En Février dernier nous avons fait une randonnée à partir de Flassans, vers le Nord et en passant par le château de Pontevès ( ICI ). Aujourd'hui nous partons vers le Sud avec comme objectif le lac Redon et en espérant profiter des couleurs d'automne qui doivent commencer à orner les forêts et les vignes.

    Sur le site de la mairie de Flassans on trouve la description de plusieurs itinéraires de randonnées que l'on peut facilement combiner et/ou modifier. C'est à partir de deux d'entre eux qu'est défini ce circuit.

    Départ du parking des Grands Prés, assez vaste pour nous accueillir même le jour du marché, puis traversée de l'Issole (à sec) sur le Pont Vieux. Nous contournons l'ancien moulin à huile et, par la rue Source Saint-Michel et l'impasse du Colombier nous retrouvons l'ancien cours de l'Issole et plus loin la "rivière neuve". Nous repassons en rive droite au niveau du lavoir de la Rouquette sur le mur duquel des balises montrent les niveaux atteints lors des inondations passées (certaines ont presque atteint le toit du lavoir ! ).

    Depuis le Pont Vieux, vers l'amontLe Pont Vieux depuis le jardin de l'ancien moulin à huile

     

     

     

     

     

     

     

    Passer le pointeur sur les images pour voir les légendes. Cliquer sur les images pour les agrandir

    Une pile de pont qui a l'air solide (vue vers l'aval)Le lavoir de la Rouquette

     

     

     

     

     

     

     

    Le sentier suit vers l'amont la rivière neuve puis il passe au pied de la colline du Mûrier avant de rejoindre la route de Pignans (D47). Les vignes commencent juste à tourner mais les peupliers, saules, frênes, cornouillers ... sont déjà parés de leurs couleurs automnales.

    Sentier au bord de la rivière neuveSentier au bord de la rivière neuve

     

     

     

     

     

     

     

     

    Au bord des vignesFlassans, le lac Redon

     

     

     

     

     

     

     

     

    Bastide à Saint-MartinAu fond, le château de Pontevès

     

     

     

     

     

     

     

     

    Flassans, le lac RedonSur le plateau, une belle oliveraie

     

     

     

     

     

     

     

    On suit la route sur une courte distance et on prend à droite un chemin d'abord revêtu puis caillouteux qui monte de façon soutenue à travers une forêt dense de chênes. Sur le plateau il devient un sentier étroit qui traverse une zone plus dégagée d'où la vue porte jusqu'aux sommets des Maures. A un carrefour on prend le chemin de Bayonny, on passe devant un cabanon dont le propriétaire est exceptionnellement accueillant pour les promeneurs ("Ici vous serez les bienvenus, vous mangerez ce que vous avez apporté". Merci, mestre Victor ! ) et on poursuit quelques centaines de mètres vers le Sud pour atteindre le lac Redon.

    Au fond, à gauche du pin, Notre-Dame des AngesOn passe devant ce cabanon à l'enseigne exceptionnellement  accueillante

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ce lac, à sec en ce début d'automne peu pluvieux, occupe le centre d'une vaste dépression presque plate. C'est une des dernières mares temporaires du Centre Var et il est considéré comme une réserve biologique de première importance (le site est classé Natura 2000, voir ICI ). Les champs de cailloux qui l'entourent sont couverts de maigres touffes d'herbe et parsemés de quelques arbustes. De façon un peu surprenante ils sont aussi tapissés d'une multitude de pâquerettes fleuries.

    Le lac RedonCabane au bord du lac Redon

     

     

     

     

     

     

     

     

    Tapis de pâquerettesLe lac Redon

     

     

     

     

     

     

     

    Après la pause pique-nique près du cabanon en bordure de la dépression, nous repartons sur le chemin de Bayonny puis en direction de la Colle du Puits et de Sainte-Aquilée.

    Un chêne majestueux au bord du cheminLe puits à la Colle éponyme

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Il ne reste plus qu'à descendre vers le village en bénéficiant des belles vues sur les collines environnantes pour terminer cette balade d'un peu plus de 10 km et environ 150 m de dénivelé.

    Le château de PontevèsDescente vers le village

     

     

     

     

     

     

     

    Pas de fleurs remarquables, alors voici un gros plan sur le feuillage du cornouiller sanguin (Cornus sanguinea, famille des cornacées). L'adjectif "sanguin" se rapporte en principe à la couleur -permanente- de ses rameaux mais il convient tout autant à ses feuilles en automne.

    Cornouiller sanguin

    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 25 Octobre 2021 à 08:08

    Je ne connais pas ce lac Redon, et pourtant j'ai habité dans le Var ! Va falloir que j'y retourne (mais au printemps maintenant). Et bien sympa le proprio de ce cabanon !!! Bises et bon début de semaine.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :