• Au pied des rochers de porphyre qui s'étendent de la Colle du Rouet au pic de la Gardiette, le  Défens offre de multiples possibilités de randonnées faciles et intéressantes. Nous n'y sommes pas retournés depuis plusieurs années (ICI) mais son attrait est toujours vif et aujourd'hui nous partons pour un circuit qui nous fera (re)visiter 3 lacs et une grande meulière.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  • Quand on regarde la carte IGN à grande échelle, on découvre près de Signes, le long du Latay, une indication "glacière et restanque à glace". Mais, si on change d'échelle (au 25.000 ème) elle disparait au profit d'un simple "puits" pas tout à fait au même endroit. Cette curiosité qui a jusqu'à présent échappé aux balades que nous avons faites dans ce coin est aujourd'hui le but de notre sortie.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  • Au printemps, après de fortes pluies, de nombreuses et imposantes cascades dévalent sur le flanc Sud des sommets du Laquina et de la Maure ( ICI ). En ce tout début d'automne il y a peu de chances que le récent épisode méditerranéen ait les mêmes conséquences, mais sait-on jamais, peut-être trouverons-nous au moins quelques filets d'eau courante dans les lits de ces ruisseaux à sec depuis des mois.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  • La réserve biologique de Fondurane occupe la branche occidentale du lac de Saint-Cassien où elle est bien protégée des aménagements touristiques. Pourtant second lac du Var après celui de Sainte-Croix par sa superficie (430 ha) le lac de Saint-Cassien a été jusqu'à présent négligé dans nos balades. Ce petit circuit dans la réserve nous donne l'occasion d'une première prise de contact.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • Monfort-sur-Argens, beau village de la "Provence verte" ( ICI ) autour duquel se déroule ce circuit a vu la naissance d'un personnage trop peu connu : Joseph Lambot (1814-1887) a en effet inventé le ciment armé, en pensant d'abord à la construction navale (et pour en illustrer les propriétés il a entre autres réalisé une barque qu'il a fait naviguer sur le lac de Besse-sur-Issole). Le moins qu'on puisse dire est que le procédé passé presqu'inaperçu à l'époque a débordé largement les vues de son créateur ...

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • Nos balades printanières nous ont permis de voir quelques plantes exceptionnelles par leur rareté et/ou leur beauté : pivoines, osmondes, nénuphars,... Manque à l'appel le lis de Pompone , ou lis turban (ou encore, parfois, lis "pompon", Lilium Pomponium, famille des liliacées) que je rêve de rencontrer depuis un bon moment.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    5 commentaires
  • Le mois de Juin est celui de la floraison des nénuphars. Sur le lac Canetti ( ICI ) il n'y avait que quelques plantes, mais il est bien connu que plusieurs lacs de l'Estérel abritent des colonies importantes. C'est le cas du lac d'Aubert, près du col de Bellebarbe (en fait ce lac n' a pas de nom sur les cartes mais comme il se trouve au pied du col d'Aubert il est souvent ainsi nommé par les randonneurs).

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  • A l'orée de la plaine des Maures, tout près du Cannet, ces deux lacs semblent constituer un bon objectif pour une balade de la matinée, courte et facile.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  • L'osmonde royale est une grande fougère qui n'est présente dans le Var qu'au fond des vallons humides de l'Estérel et de l'Est des Maures. Je l'ai prise comme fil rouge pour définir cette boucle qui parcourt plusieurs ravins où les conditions devraient lui être favorables.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    3 commentaires
  • Vérignon est le plus petit village du Var (10 habitants en 2015). C'est le départ de randonnées vers la crête qui, au Sud du village, entre les chapelles Notre-Dame de Liesse et Saint-Priest, domine de ses quelque mille mètres d'altitude une bonne partie du département. Ces circuits traversent les bois du Défens, qui, outre une chênaie réputée, abritent plusieurs pépites botaniques et notamment des stations de pivoines sauvages. Ces fleurs magnifiques s'épanouissent là début Mai. Il est donc temps de leur rendre visite. Et puis, quelle meilleure destination qu'un lieu nommé Notre-Dame de Liesse pour affirmer notre joie de retrouver la liberté de déplacement ? 

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique