• Les Suvières

    Les Suvières (559 m) constituent le second plus haut sommet du massif de l'Estérel après le Mont Vinaigre (614 m). C'est une destination assez éloignée de tous les accès en voiture depuis qu'on ne peut plus approcher du Col des Trois Termes. Voici un itinéraire qui part du Pont Saint-Jean, sur la DN7.

    Il existe quelques bonnes places de parking en bord de route, un peu avant le pont en venant des Adrets, juste en face de l'entrée d'une piste qui se dirige plein Sud. C'est sur cette piste que démarre la balade : on traverse le ruisseau et on laisse une maison sur la gauche pour entamer la montée sur un chemin raviné au milieu des mimosas qui en cette saison sont abondamment fleuris et très odorants.

    A la Baisse du Verre, il faut aller à droite et trouver, juste après une retenue d'eau presqu'à sec un sentier, d'abord horizontal puis en montée plus accentuée, qui traverse une forêt de jeunes pins maritimes et rejoint au Pas de la Cèpe le chemin de ronde qui fait le tour des Suvières et du Marsaou.

    Départ au milieu des mimosas

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Passer le pointeur sur les images pour voir les légendes. Cliquer sur les images pour les agrandir

    Au milieu des pins, au dessus de la Baisse du Verre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nous partons à droite sur ce sentier en balcon, large et facile, avec de temps en temps des vues sur la Baie de Cannes, sur les collines de Tanneron jaunes des fleurs de mimosas et plus loin sur les neiges du Mercantour.

    La Baie de CannesLes sommets enneigés derrière les collines de Tanneron

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Après un bon kilomètre on arrive au pied du col de la Clavette, passage étroit sur la crête qui nous sépare du côté Ouest du massif des Suvières. On s'élève d'une vingtaine de mètres sur des rochers pentus pour passer entre deux pains de sucre rouges découpés et percés de trous qui peuvent, sous certains angles, suggérer des formes humaines ou animales.

    Montée vers la ClavetteAu "col" de la Clavette

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Après la ClavetteRochers autour de la Clavette

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Un nounours ?Dernier regard à la Clavette (flèche jaune)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Après la descente d'un court raidillon le sentier continue en balcon jusqu'à la Baisse Violette d'où on découvre maintenant les paysages du côté Ouest : Fréjus, la Baie de Saint-Tropez, ... Nous continuons sur une trace étroite sur la gauche, puis encore à gauche et nous rejoignons sur le flanc Ouest du massif la base d'un pierrier qu'on remonte par quelques lacets bien tracés jusqu'à la Baisse des Pourraques.

    Vue depuis la Baisse VioletteDans l'ascension du pierrier

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le chemin des Suvières part sur la droite. Au début anciennement bâti il traverse ensuite une pinède  plate et enfin débouche sur une courte et facile escalade qui amène au sommet, à la fois belvédère de choix et lieu de pique-nique de qualité. Ne serait-ce le sommet du Mont Vinaigre, aucun obstacle à la vue dans toutes les directions. Et comme aujourd'hui la visibilité est excellente (bien meilleure que sur les photos), le panorama s'étend de la frontière italienne à l'Est  (presqu'île de Villefranche, Mont Agel, Mercantour ) à la Sainte-Baume et aux Monts Auréliens, à plus de 80 km à l'Ouest, en passant par le Lachens au Nord, les Baies de Cannes, Fréjus et Saint-Tropez vers le Sud.

    Du sommet, vers l'EstLe pic de l'Ours et le pic du Cap Roux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Vers Fréjus et Saint-TropezVers le Mont Vinaigre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    De retour à la Baisse des Pourraques nous prenons la piste qui nous amène au col des Trois Termes en longeant un vallon garni d'immenses chênes puis la piste Saint-Jean jusqu'à la Baisse du Verre. Un peu plus bas nous retrouvons les mimosas puis la voiture au terme d'une balade de près de 14 km et 500m de dénivelé.

    Beau chêne-liège dans la descente vers le col des Trois TermesPrès de la Fontaine du Marsaou, un rocher aux formes évocatrices ( un singe, un chien assis, ?? )

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    On retrouve les mimosas

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Quelques eucalyptus étaient en fleurs. C'est l'occasion de constater que ces arbres imposants importés d'Australie et qui sont de la famille des myrtacées ont des fleurs qui, au moins par la densité et l'allure de leurs étamines, présentent effectivement une certaine analogie avec cet autre membre de la famille : le plus modeste et indigène myrte commun. Étonnant !

    Fleurs d'eucalyptusFleur du myrte commun

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Vendredi 21 Février à 10:15

    Magnifique cette rando, avec des paysages exceptionnels ! Merci à toi. Bises.

      • Vendredi 21 Février à 23:45

        L'Estérel est vraiment un beau massif. Par grand soleil au moment des mimosas, il y a difficilement mieux pour les balades.

        Amitiés

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :