• Du lac de Calvet au lac d'Aude

    Été comme hiver ( ICI ) le lac d'Aude est une belle destination de balades. Aujourd'hui, plutôt que le parking du Pla del Mir encombré à cette période par la foule des visiteurs du parc animalier, nous choisissons pour notre départ celui du petit lac de Calvet. Le trajet sera un peu plus long, mais plus tranquille.

    Du lac de Calvet au lac d'Aude

    Passer le pointeur sur les images pour voir les légendes. Cliquer sur les images pour les agrandir

    Il se peut que vous ayez à "rafraîchir" la page pour voir les images en taille réelle

     

    Il nous faut une bonne heure sur la piste à travers bois et clairières pour atteindre la jasse de Bernardi, son abri pastoral et son refuge.

    Le lac de CalvetAu bord de la piste

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Une clairièreCe pommier redevenu sauvage témoigne d'une utilisation ancienne de cette clairière

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    L'enclos à l'entrée de la jasse de BernardiLa jasse de Bernardi

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Au premier carrefour après la jasse nous quittons les balises rouges et jaunes du "tour du Capcir" pour un sentier qui passe au pied du roc de Felip, dans un bel environnement de blocs de granit, avant de retrouver le plateau qui nous conduit au lac d'Aude.

    Au pied du roc de FelipAu pied du roc de Felip

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pendant la montée la vue s'ouvre vers le Sud sur les crêtes frontières, et, une fois sur le plateau, vers l'Est et le massif du Canigou.

    Au fond, le Cambre d'Ase et le PuigmalEt de ce côté le Canigou

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Il y a du monde autour du lac mais il est quand même possible de trouver un coin un peu à l'écart pour la pause pique-nique.

    Le lac d'AudeLe lac d'Aude

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La rive Nord est envahie par les roseauxLe lac d'Aude, vu de son coin Nord-Est

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nous repartons en faisant le tour du lac et nous restons cette fois sur le tour du Capcir jusqu'à la jasse de Bernardi. Nous continuons sur le même chemin et après avoir traversé l'Aude nous le quittons sur la droite, pour une marche plus sauvage à travers la prairie puis la forêt.

    Pendant la descente, panorama vers le Sud-Est

    Au niveau du Pla del Buc nous trouvons la trace d'une piste de ski de fond qui nous ramène au bord de la rivière puis, après une courte remontée,  sur le chemin de l'aller et nous atteignons le parking au bout d'une promenade agréable, un peu longue mais facile, de 16,5 km et 450 m de dénivelé.

    Pendant la descente, zoom sur le CanigouA la jasse de Bernardi, derrière nous, le Carlit

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    L'hiver, c'est une piste de ski de fondDernière traversée de l'Aude

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Il n'est pas des plus accueillants car très épineux mais il est quand même assez beau : le cirse laineux (Cirsium eriophorum, famille des astéracées) se distingue de ses congénères par son involucre en forme de boule hérissée de pointes épineuses et recouverte d'un tissu dense de filaments blancs et fins.

    CIrse laineuxCIrse laineux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    CIrse laineux

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Mardi 20 Août à 20:59

    Encore une grande émotion en regardant ton billet, car c'est toute une région que je connais comme ma poche, moi la Catalane !!! Le lac d'Aude, le lac Calbet, les merveilleuses Bouillouses, le Carlit que j'ai fait maintes fois (nous allions ramasser des "couscouils" - orthographe incertaine, c'est une petite salade dont les catalans sont friands et qu'on ne trouve que sur le Carlit. Gamine j'allais en colonie de vacances à Puyvalador. Tu dois connaitre ! Et le cuistot, quand il était à cours d'idée pour ses repas, il disait aux gamins de la colo d'aller chercher des grenouilles près du lac, et hop, à midi, on mangeait les cuisses ! Et autre petit détail, nous avons un petit chalet à Eyne, qui n'est pas dans le Capcir, mais en Cerdagne, face au Cambre d'Aze que j'ai fait maintes fois ! Merci pour ce beau billet ! Bises.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :